Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1646 fois

Jérusalem -

Les Palestiniens de Jérusalem-Est pourraient avoir besoin de permis pour aller à Ramallah

Par

L'organisation israélienne, Machsom Watch (Observation de checkpoints) a cité un commandant israélien de la Brigade Binyamin dans la région, le Col. Mickey Edelstein, qui a confirmé qu'à partir de juillet prochain, les Palestiniens de Jérusalem-Est n'auront plus accès à Ramallah.
On peut se poser une question : Avec le Plan de Désengagement, qui est censé partir ? les colons ou les Palestiniens ?

Machsom Watch, un groupe israélien qui surveille les checkpoints militaires dans les Territoires Occupés palestiniens, a remarqué que ces dernières semaines, des habitants palestiniens de Jérusalem-Est étaient empêchés de passer avec leur véhicules à travers le checkpoint de Qalandia, au nord de Jérusalem, pour entrer dans Ramallah.

Pour les Palestiniens de Jérusalem-Est, l'interdiction d'entrer dans Ramallah avec leurs voitures est une nouvelle mesure mise en place pour la première fois depuis que le checkpoint a été installé en 2001.

Diverses raisons ont été données aux personnes à qui la traversée du checkpoint a été refusée.

Certains se sont entendus dire qu'ils étaient interdit de passer parce que les cartes d'identité ne spécifiaient pas qu'ils habitaient Kafr Akab, Samir Amis.
A d'autres, il a été expliqué qu'ils ne pouvaient pas passer parce que leurs cartes d'identité avaient été émises à "Jerusalem" et non à "Jerusalem-Est."

Pour l'instant, tous les piétons, y compris les habitants de Jérusalem-Est, sont autorisés à traverser le checkpoint de Ramallah sans inspection militaire mais ils n'ont pas le droit de prendre d'autres chemins.

Le 13 janvier, quand des milliers d'habitants de Jérusalem-Est ont été refusés d'accès à Ramallah, l'armée a déclaré qu'il s'agissait d'une erreur commise par des nouveaux soldats réservistes.

C'est plutôt un fait bien établi par l'achèvement de la construction du Mur de séparation dans ce secteur, Israël prévoit de déplacer le checkpoint plus au sud, et alors, les Palestiniens des Jérusalem seront obligés d'avoir un permis spécial pour entrer dans Ramallah.


"Les habitants de Jérusalem-Est qui désireront entrer dans Ramallah auront besoin de permis pour entrer dans la Zone A, tout comme les citoyens israéliens." A déclaré une source de l'armée à Haaretz.

Le checkpoint de Qalandia n'est pas situé sur la Ligne Verte entre Israël et la Cisjordanie mais il est à l'intérieur de la Cisjordanie , sur la route Jerusalem-Ramallah, mais le secteur a été annexé à Israël en 1967.



Des milliers de Palestiniens vivent dans des quartiers qui ne font pas partie de Jérusalem, mais qui se situent au sud du checkpoint de Qalandia.

De plus, au moins 200000 Palestiniens dont la vie et le travail sont liés à d'autres villes de Cisjordanie , vivent à Jérusalem-Est.

Des sources palestiniennes pensent que cette action a pour but de vider Jérusalem-Est et les zones environnantes des ses habitants palestiniens, en les forçant à partir à Ramallah.

Pendant ce temps, les habitants des colonies israéliennes de la région de Ramallah utiliseront une voie rapide qui est actuellement en construction pour les relier aux autres colonies et à Jérusalem.

On peut se poser une question : Avec le Plan de Désengagement, qui est censé partir ? les colons ou les Palestiniens ?

Source : www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

IMEMC

Même date

25 janvier 2005