Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2931 fois

Cisjordanie -

Les autorités israéliennes punissent les grévistes de la faim en solidarité avec Khader Adnan, 700 détenus rejoignent la grève, ainsi que son père

Par

Le ministre des Affaires des Prisonniers Issa Qaraqe a dit lundi 6 février que les autorités israéliennes avaient mis huit détenus en isolement après qu'ils se soient joints à la grève de la faim du dirigeant emprisonné du Jihad Islamique Khader Adnan.

Raed Al-Sayegh, Muhtaseb Al-Assa, Ayman Al-Zaaqiq, Hassan Lafi, Mohammad Shahin, Ahmad Al-Ewiwi, Nael Halabi et Firas Al-Barghouthi ont été transférés en cellule d'isolement à la prison d'Ofer, dit un communiqué du ministère.

Qaraqe a annoncé que près de 700 détenus de la prison d'Ofer avait commencé lundi 6 février une grève de la faim en soutien à Adnan, qui a été hospitalisé après 51 jours de grève de la faim.

Musa Adnan, le père de Khader, a annoncé lundi qu'il commençait lui aussi une grève de la faim en solidarité avec son fils.

Entretemps, la société des prisonniers d'Hébron a révélé que les autorités israéliennes a annulé une visite familiale prévue mardi pour les familles des prisonniers à la prison Shata.

Le chef de l'organisation, Amjad Najjar, a dit que la décision visait à sanctionner les détenus, qui ont refusé leurs repas lundi en solidarité avec la grève de la faim d'Adnan.

D'autre part, Najjar a déclaré que les familles des détenus des prisons Nafha et Ramon ont été traitées d'une manière humiliante au checkpoint Meitar, au sud de la Cisjordanie , alors qu'elles allaient voir leurs prisonniers.

"Les soldats ont fait attendre les familles depuis 6h du matin, puis les ont soumises à des examens intensifs et des fouilles à nu."

Il a appelé le Comité international de la Croix-Rouge à intervenir pour mettre fin aux punitions collectives et faire pression sur Israël pour améliorer le traitement des détenus.

Adnan, qui a été kidnappé à son domicile de Jenin le 17 décembre, proteste contre les mauvais traitements qu'il a subi par les autorités carcérales israéliennes et la pratique de la détention administrative.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Maan News

Même date

7 février 2012