Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2327 fois

Gaza -

Les banques israéliennes rompent leurs relations avec les banques dans la Bande de Gaza

Par

L'administration de la Israeli Discount Bank a décidé de suivre la déision de la Banque Hapoalim, qui a cessé toutes relations financières avec les banques de la Bande de Gaza.

La décision de la Banque Hapoalim a été prise après que le cabinet de sécurité israélien ait déclaré la Bande de Gaza "entité ennemie", et qu'il ait décidé de cesser la fourniture de services à la région.

Les économistes israéliens avaient fait observé que les banques israéliennes devaient rompre leurs relations commerciales avec les banques de Gaza afin d'éviter de se mettre en infraction par rapport à la loi israélienne

Quand la Discount Bank cessera toutes ses relations avec les banques de Gaza, tous les liens financiers seront stoppés, y compris la bourse des valeurs. Cela marquera une nouvelle ère financière pour la bande de Gaza.

Le quotidien israélien, le Yedioth Ahronoth, a annoncé que le gouvernement n'avait pas encore ordonné aux banques israéliennes de mettre fin à leurs relations avec les banques de Gaza, mais que cette initiative était attendue suite à la qualification de Gaza comme "entité ennemie".

Un journaliste israélien, qui a parlé sous anonymat, a commenté la décision, en disant que les banques israéliennes étaient plus sérieuses que le cainet de sécurité israélien dans la désignation de Gaza en tant qu'"entité ennemie".

Le journaliste a exprimé son étonnement face à la faible réaction des Arabes et des Palestiniens à la suite de cette décision, en disant que "si les banques israéliennes mettent fin à leurs relations commerciales avec les banques de Gaza, le shekel israélien disparaîtra de la bande, causant une grave crise sur le marché local. Le shekel israélien sera vendu au marché noir et pourrait atteindre des prix particulièrement élevés."

La bourse des valeurs palestinienne a annoncé qu'elle allait étudier le sujet et qu'elle commencera des consultations avec les Israéliens pour garantir la sécurité du bon fonctionnement de la banque dans les territoires palestiniens.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Maan News

Même date

30 septembre 2007