Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1755 fois

Negev -

Les colons de Gaza seront installés dans le Naqab

Par

Les sources israéliennes affirment que le directeur général du Ministre du Logement a proposé aux colons évacués des colonies de Qatif, Atsmouna et Neve Deqalim, un plan de colonisation dans la région du Naqab, avec la construction de blocs de colonisation semblables à Gush Qatif dans la bande de Gaza.

Les sources israéliennes affirment que les blocs de colonisation regrouperont 400 familles, et 200 seront immédiatement installés là-bas.

Quatre lieux ont été proposés pour les colons, le premier au sud-ouest de la Cisjordanie (avec la question de savoir combien de terres seront expropriées), et les trois autres au sud-ouest du Naqab, près de la frontière égyptienne, au sud de la bande de Gaza, dans la région qui dépendait de la Palestine, selon le plan de partage de l'ONU en 1947, appartenant aux tribus des Tarabine, des Hanajreh et des Azazmeh.

Le plan a été conçu avec la participation du ministère de l'habitation et ce qui s'appelle "le département des terres d'Israël", le direction de la planification au ministère de l'Intérieur, le bureau du premier ministre et la direction de "l'aide aux colons évacués de Gaza".

Le directeur général du ministère de l'habitation, Shamuel Afohav a déclaré que "des centaines de familles y voient dans cette colonisation dans le sud un but national sioniste".
Les mêmes sources affirment que le plan comprend des "campements" provisoires pour un ou deux ans, au cours desquels le bloc de colonisation pourra être construit.

Par contre, il est important de noter que depuis 1969, Israël cherche à déplacer les populations palestiniennes du Naqab vers les villages planifiés, et qu'il y a des dizaines de villages non reconnus dans le Naqab que l'Etat d'Israël veut détruire, en démolissant les maisons et chassant leur population, afin de laisser les régions pour la colonisation juive. Israël a également arrosé de pesticides, les terres cultivées par les Palestiniens du Naqab, dans ces villages non-reconnus, sous prétexte que ces terres ne leur appartiennent pas, le but étant de les consacrer aux colons.

Shimon Perès est le premier dirigeant sioniste à avoir affirmé que le plan de désengagement a pour but d'intensifier la colonisation dans la Galilée et dans le Naqabn régions demeurées palestiniennes dans l'Etat d'Israël, considérant qu'il s'agit de l'action sioniste la plus importante pour les années futures.

D'autre part, l'Union des associations civiles arabes (Ittijah) dont le siège est situé à Haïfa, a annoncé avoir rencontré le mercredi dernier l'ambassadeur de l'Union Européenne auprès de l'Etat d'Israël.

Au cours de cette rencontre, ont été discutées la situation des masses palestiniennes à l'intérieur de l'Etat d'Israël, les dangers qui les guettent ainsi que les relations entre les associations arabes et l'Union Européenne.


La délégation d'Ittijah a expliqué à M. L'ambassadeur les dangers du plan de la judaïsation du Naqab et de la Galilée qu'Israël essaie de faire appliquer sous le nom de plan de développement, demandant à l'Union européenne de refuser à participer à son financement, étant donné qu'il est un plan raciste et colonial, et qu'il menace la présence arabe dans la région du Naqab.

La délégation d'Ittijah a également demandé une intervention internationale pour assurer la protection "de nos masses arabes suite au massacre de Shefa'Amr, l'agression contre la mosquée Hassan Bek, et le climat raciste et sanguinaire qui se développe".

La délégation a réclamé que l'Union Européenne applique son engagement de protéger les droits de l'homme et des minorités.
www.ittijah.org



Pour faire face au plan de judaïsation du Naqab, qui commence à être appliqué sur le terrain,

Pour soutenir la population palestinienne dans sa lutte contre les plans de judaïsation et d'expropriation des terres,

Pour empêcher les plans de transfert qui visent la population palestinienne de 48,



Protestez auprès de l'Union Européenne, auprès des Nations-Unies, écrivez à :

Parlement Européen
http://www.europarl.eu.int/opengov/default_fr.htm


Conseil Européen
public.info@consilium.eu.int


Pour l'ONU

Haut commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme
José Luis Díaz, Spokesperson
0041 22 917 9242

Farah Mihlar Ahamed,
Information Officer
0041 22 917 9708

Christian Cardon
0041 22 917 9213

General Information
press-info@ohchr.org




Source : www.arabs48.com

Traduction : Palestine en Marche

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Negev

Même auteur

Arabs48

Même date

11 septembre 2005