Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2188 fois

Cisjordanie -

Les conseils d’élèves appellent à la grève suite à l'annonce d’une augmentation des frais de scolarité

Par

Les conseils d'élèves des universités palestiniennes ont menacé d’organiser une manifestation contre la décision du conseil de l'Enseignement Supérieur et les administrations des universités d’augmenter les frais de scolarité pour les étudiants de première année.

Chaque université fera payer trois dinars jordaniens (3 Euros) de plus par cours aux étudiants de première année dans les universités. Le nombre de cours pour un cycle complet est d’environ 15 à 18 cours par semestre. Cela signifie une augmentation des frais de scolarité de 45 à 54 dinars jordaniens (45 à 54 Euros) par semestre.

Les membres du Conseil de l'Education ont qualifié la décision de nécessaire pour que les universités puissent être plus indépendantes du gouvernement et puissent redistribuer le surplus sous forme de bourses aux étudiants dans le besoin.

«L'éducation est un droit pour tous", c’est par cette phrase que démarre la déclaration publiée par les représentants des étudiants. Par conséquent, continue-t-elle, «Nous avons tous le droit de faire grève contre la décision d'augmenter les frais de scolarité, et il serait raisonnable de revenir sur cette décision."

Les conseils d'élèves ont dénoncé la décision et ont déclaré que le Ministère de l'Education et l'Enseignement Supérieur et le ministre Lamis Al-Alami étaient responsables de l'augmentation, et qu’ils devraient travailler à l'annulation de la décision pour « l'intérêt national."

Les organisateurs de la protestation ont exhorté le président palestinien, Mahmoud Abbas, et le Premier ministre du gouvernement par intérim, Salam Fayyad, à intervenir d'urgence et à arrêter les agressions des administrations des universités concernées contre les élèves. Ils ont en outre exigé que le conseil ministériel paye toutes les dettes des étudiants afin d’alléger les conditions de vie difficiles des jeunes et de leurs familles.

La direction des étudiants a annoncé son soutien à la protestation des conseils d'étudiants des universités d'Hébron et des universités d’An Najah qui ont annoncé la suspension des inscriptions à l'université jusqu'à ce que le problème soit résolu.



Le syndicat des employés d’université annoncent une grève à partir de lundi
Date: 06 / 09 / 2008 Time: 21:24

Le porte-parole pour les médias et secrétaire général des syndicats des universités palestiniennes a annoncé qu’une grève totale de l’ensemble des employés des universités palestiniennes commencera lundi.

Le porte-parole Musa A'jwa a déclaré que la grève était une réponse au non-respect des demandes faites par les employés au conseil de l'enseignement supérieur du gouvernement, au ministère de l'Education et aux administrations de certaines universités.
Il a ajouté dans une déclaration que "la grève, la fermeture des universités et l'entrave à l'éducation ne sont pas le passe-temps du syndicat mais les prix élevés, les conditions de vie et les charges sur les épaules des travailleurs ont conduit à la nécessité d’agir pour le droit des travailleurs à vivre dans la dignité."

La déclaration ajoute : "Nous ne cèderons pas et nous ne resterons pas les bras croisés devant les employés des universités palestiniennes."

L’université An –Najjah a demandé aux étudiants de respecter le début officiel des cours dimanche. Les sources au sein de l'université ont ajouté que l'administration de l'université est le seul organe à avoir le droit de déclarer une suspension ou la poursuite des cours de l'université.

La grève affectera les professeurs, les assistants administratifs, les secrétaires, le personnel de gardiennage, etc qui travaillent dans les universités de l’ensemble de Cisjordanie où la hausse des frais de scolarité a été annoncée.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Etudiants

Même auteur

Maan News

Même date

7 septembre 2008