Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1778 fois

Qalqilia -

Les décharges des colonies menacent l'environnement à Qalqilia

Par

Selon le Bureau Central Palestinien des Statistiques, Qalqilya est considérée comme la ville palestinienne dont le district contient le plus de décharges illégales. La plupart de ces décharges appartiennent aux colonies israéliennes; il y a approximativement 20 colonies et 50.000 colons dans le district de Qalqilya, ce qui en fait des occupants omniprésents.

Le maire de Qalqilya, Mustapha Malki, a affirmé à PNN; "Dans le district de Qalqilya se trouvent 12 décharges israéliennes, ce qui constitue une menace environementale pour les communautés palestiniennes de la région".

Malki a expliqué: "Les déchets dangereux qui viennent d'Israël sont enterrés dans les terres autour de Qalqilya pour un prix dérisoire. Si ces déchets étaient enterrés dans des décharges officielles près de Beer Sheva, cela coûterait plus de 5000 dollars."

Il a affimé qu'il lançait des mandats d'arrestation contre un certain nombre de Palestiniens qui coopèrent avec des Israéliens pour enterrer ces déchets. "De tels comportements mettent gravement en péril la qualité de vie des Palestiniens".

Des sources palestiniennes ont dit récemment à PNN que ce qui est appelé "décharges indirectes" devient monnaie courante dans la zone de Qalqilya.

Par ce terme, on désigne les terres louées par les habitants à Israël pour décharger leurs déchets, amenés par des Palestiniens à l'intérieur de la Ligne Verte. Cent shekels (22 dollars) sont versés au propriétaire pour chaque camion amené dans sa terre.

L'adjoint au maire de Qalqilya a affirmé à PNN : "Il y a deux mois, la municipalité a attrapé deux Arabes Israéliens qui amenaient vingt camions de déchets à la décharge principale de la commune en une seule journée. Nous avons ouvert une enquête à ce sujet en collaboration avec la police qui a arrêté les personnes impliquées dont certaines ont été traduites en justice."

L'adjoint a ajouté qu'une sécurité avait été mise devant la décharge principale pour la protéger des trafiquants illégaux dont la seule préoccupation est de se faire de l'argent.

En 1996 a-t-il dit, les services de sécurité ont confisqué un grand nombre de barils contenant des substances empoisonnées, qui avaient été enterrées à Qalqilya.

Ce n'est que plus tard qu'il s'est avéré qu'ils contenaient des matériaux dangereux qui contaminent l'eau souterraine et la terre. Des autochtones et des Israéliens étaient impliqués.

Source : Palestine News Networks

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Colonies

Même auteur

Mustafa Sabri

Même date

21 décembre 2005