Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5624 fois

Palestine occupée -

Les déclarations du Jihad Islamique, du FPLP et du Hamas suite à la mort du bébé Ali Dawabsheh

Par

FPLP : « Déclaration de guerre » aux colonies à la suite de la mort du bébé palestinien brûlé vif
31 juillet 2015 - Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a dénoncé le crime terrifiant commis par des colons, qui ont incendié des maisons palestiniennes à Duma, près de Naplouse et ont tué le bébé Ali Saad Dawabsheh, âgé d’un an et demi, et blessé grièvement sa mère, son père et son frère.

Les déclarations du Jihad Islamique, du FPLP et du Hamas suite à la mort du bébé Ali Dawabsheh

Résistants des Brigades Ali Mustapha, la branche armée du Front populaire de libération de la Palestine
Le gouvernement Netanyahu de terroristes et de meurtriers porte la responsabilité de ce crime d’une cruauté indescriptible, qui exige de nous tous que nous intensifiions la résistance et déclarions la guerre aux colons et à leurs colonies.

De tels crimes honteux contre des enfants font partie intégrante de la terreur sioniste continue contre notre peuple, terreur qui n’a pas cessé pendant plus de 67 années, et les massacres font partie de la stratégie des colons sionistes dans leur guerre contre le peuple palestinien et reflètent la nature de l'Etat sioniste en Palestine.

Le Front appelle en urgence les masses palestiniennes à exprimer leur fureur et à répondre à ce crime à tous les niveaux, en intensifiant la résistance pour confronter l’occupation et les colons, par la confrontation collective et l'organisation, et la formation des comités populaires dans les villages, les camps de réfugiés et les villes en Cisjordanie pour répondre aux colons et à leurs crimes, notant qu'il est clair que l'appareil de sécurité de l'Autorité Palestinienne a absolument failli à protéger nos populations contre les colons et leur violence constante.

Le Front a également exigé que les responsables palestiniens déclarent un état d'urgence et d'action urgente pour répondre à ce meurtre brutal et à l’escalade des crimes contre notre peuple et il a réitéré sa demande que l'Autorité Palestinienne mette fin à la coordination de sécurité avec l’occupation, en particulier après que des enfants ont été pris pour cibles et brûlés vifs, et aille devant la communauté internationale pour délégitimer l'Etat d’occupation et poursuivre les dirigeants politiques, militaires et colonialistes devant les tribunaux internationaux pour leurs crimes contre notre peuple.

Le Front a souligné que l'escalade des crimes sionistes contre notre peuple exige une réelle unité d’action palestinienne à tous les niveaux, qui inscrive l'intérêt collectif palestinien à la priorité la plus haute. Le FPLP a également appelé toutes les forces de justice dans le monde, les mouvements sociaux et les Etats, à soutenir le peuple palestinien, à exposer les crimes de l'occupant contre le peuple palestinien, et à promouvoir et élargir le boycott total et l'isolement de l'occupant à tous les niveaux et dans tous les forums.

Source en anglais : pflp.ps
Traduction : André Comte


________________________________


Hamas : le meurtre de l'enfant Dawabsheh mérite une réponse appropriée

Le Hamas a confirmé que le crime commis contre l'enfant Ali Dawabsheh causant sa mort et blessant le reste de sa famille, vendredi à l’aube, exige une réponse appropriée.

Le porte-parole du mouvement Hussam Badran a déclaré dans un communiqué de presse que l'occupation est pleinement responsable, sachant que c’est elle qui a délivré des ordres d'incitation à l'assassinat d'enfants palestiniens.

Il a souligné que ces crimes font des soldats israéliens et des colons des cibles légitimes de la résistance partout et dans tous les cas, a-t-il dit, en ajoutant : "Ces tueurs ne pourront être confrontés que par une réponse appropriée".

Badran a appelé le peuple de la Cisjordanie à participer en grand nombre à la protestation publique en défense d'Al-Aqsa et en réponse à la mort du bébé.

Il a également appelé l'Autorité palestinienne à libérer tous les prisonniers politiques et à cesser de pourchasser les insurgés.

Source en français : Centre palestinien d'information

Photo
Message d'un résistant des Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, au bébé martyr Ali Dawabsha : "Ton sang n'aura pas coulé en vain"


________________________________


Communiqué du Jihad Islamique en Palestine

Photo


Le secrétaire général du mouvement du Jihad islamique en Palestine, dr. Ramadan Shallah appelle les résistants à riposter au nouveau crime commis par les sionistes
"جريمة قتل الرضيع تتزامن مع اعتداءات الاحتلال في المسجد الأقصى، خير برهان على نوايا الكيان الإسرائيلي وعزمه اقتلاعنا من أرضنا".
Le crime d'assassinat du bébé a été commis en même temps que les agressions de l'occupant dans la mosquée al-Aqsa, ce qui démontre les intentions de l'entité israélienne et sa détermination à nous arracher de notre terre.

Source en arabe : paltoday.ps
Traduction : Fadwa Nassar



Déclaration du représentant du Jihad islamique au Liban, Abou Imad Rifai, en arabe : alqudsnews.net

Photo
Abou Imad Rifai




Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Résistances

Même date

2 août 2015