Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1228 fois

Gaza -

Les droits aux soins médicaux sont violés à Gaza

Par

Communiqué Physicians fort Human Rights (Médecins pour les droits de l 'homme)

Depuis tôt ce matin, Physicians for Human Rights-Israël a reçu des plaintes concernant l'obstruction que rencontrent les équipes médicales dans leur assistance aux blessés au Camp de réfugiés de Rafah.

La route qui va de Rafah à Khan Younis a été fermée par l'armée israélienne.

Aussi, dès maintenant, douze blessés ne peuvent être évacués vers l'hôpital européen, un centre de soin avancé.

Cela laisse l'hôpital Youssef Al Najar, dénué d'unité de soins intensifs et qui manque d'équipement, se débrouiller seul avec les gens et une charge énorme.

Deux ambulances ont été bloquées dans le quartier de Tel Sultan tôt ce matin, parce que l'armée israélienne ne leur a pas permis d'aller chercher 8 blessés et trois morts ; elle ne les a pas non plus autorisées à retourner à l'hôpital. C'est n'est que vers 13h qu'elles ont pu repartir et qu'elles ont été autorisées à aller chercher les morts et les blessés.

Pour l'instant, les blessés doivent encore être évacués.

Physicians for Human rights - Israël est aussi en train d'examiner les accusations concernant deux ambulances sur lesquelles l'armée israélienne a tiré dans la même région.


Deux ambulances qui se trouvaient tôt ce matin à Khan Younis ont été bloquées au checkpoint sans pouvoir revenir à l'hôpital.

Physicians for Human Rights-Israël s'est tourné vers les medias, les Ministres de la Knesset, et il envisage une action judiciaire pour arrêter l'attaque et permettre une activité médicale normale.

Physicians for Human Rights-Israël condamne toute agression contre les véhicules, les institutions ou les équipes médicales, et appelle toutes les parties à respecter La Loi Internationale Humanitaire correspondante.

Physicians continue à rester en contact avec les associations pour les droits médicaux et les droits de l'homme de Gaza et reçoit en permanence des dépêches et des informations

Source : www.palsolidatiry.org

Traduction : CS pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Physicians for Human Rights

Même date

18 mai 2004