Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4329 fois

Israël -

Les lanceurs de pierre palestiniens risquent d'encourir 20 ans de prison en Israël

Par

02.10.2014 - Dimanche le cabinet israélien a approuvé un amendement au code pénal israélien pour permettre que des sanctions plus sévères soient prises contre les Palestiniens accusés d'être impliqués dans des jets de pierre contre des cibles israéliennes.

Les lanceurs de pierre palestiniens risquent d'encourir 20 ans de prison en Israël

Un jeune palestinien lance une pierre lors d'une manifestation de protestation contre le vol de terres palestiniennes du village de An Nabi Saleh pour agrandir la colonie sioniste de Hallamish (en arrière-plan).
Les nouvelles sections, qui seront ajoutées au code pénal israélien, permettront d'imposer une condamnation jusqu'à 20 ans de prison pour ceux qui seront accusés de jets de pierre ou autres objets sur des véhicules israéliens.

"Israël agit avec force contre les terroristes, contre ceux qui lancent des pierres, des cocktails Molotov et des feux d'artifice," a dit le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'une réunion hebdomadaire du cabinet.

Il a poursuivi en disant que la nouvelle législation vise à rétablir ce qu'il a appelé "la paix dans toutes les parties de Jérusalem."

"Nous allons consacrer une force massive et une législation agressive pour restaurer le calme et la sécurité dans toutes les parties de notre capitale," a-t-il ajouté.

Le nouveau code infligera une peine d'emprisonnement de 10 ans contre quiconque jettera des pierres ou autres objets sur les véhicules et de 20 ans pour le faire avec l'intention d'exposer les passagers à un danger.

La loi permettra également de condamner à une peine de prison allant jusqu'à 5 ans quiconque lancera des pierres sur les voitures de la police israélienne dans le but d'entraver son travail.

Ces derniers mois, les voitures israéliennes et les tramways sont devenus les cibles fréquentes des lanceurs de pierre palestiniens.

Les tensions culminent à Jérusalem depuis qu'en juillet dernier, des colons israéliens ont enlevé et assassiné un jeune Palestinien dans le district de Shuafat, provoquant des confrontations entre les habitants palestiniens et les troupes israéliennes.

Ces confrontations se sont intensifiées pendant et après les 51 jours d'attaques israéliennes contre la Bande de Gaza, en juillet et août 2014.

La situation à Jérusalem Est a été encore aggravée avec les visites fréquentes de groupes de colons juifs extrémistes au site de la Mosquée Al-Aqsa, où on a pu fréquemment les voir en train de se livrer à des rituels talmudiques.

(...)

Note ISM-France : Les amendements doivent être approuvés par le parlement sioniste (Ha'aretz )


Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Enfants

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

3 novembre 2014