Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1608 fois

Palestine -

Les ministres palestiniens derrière les barreaux

Par

L’armée israélienne a arrêté une soixantaine de ministres, députés et maires cette nuit au cours d’une opération en Cisjordanie et à Jérusalem.
Selon les informations de PNN, les détenus se trouvent actuellement dans le camp militaire de Ofer, près de Ramallah.

Entre autres le vice-premier ministre et le ministre du travail, à Ramallah ; le ministre des Affaires de Jérusalem et trois parlementaires, à Jérusalem ; le ministre des Affaires religieuse, à Hébron ; deux députés à Tulkarem et deux dirigeants religieux à Bethlehem sont actuellement détenus par l’armée.

L’armée a également fait une incursion dans Qalquilia et emprisonné le maire de la ville, son bras droit, le directeur de son bureau ainsi qu’un député.

Les soldats de Tsahal ont par ailleurs mené une opération spéciale dans la ville de Jénin arrêtant de nombreux députés du Hamas, parmi lesquels son porte-parole au Conseil législatif.

Le ministre palestinien de l'Information, Youssef Rizek a affirmé que cette opération ne favorisera pas la libération du soldat kidnappé, ajoutant : ''l’évolution de la situation est dangereuse''.

Le ministre a affirmé que le gouvernement continue de déployer des efforts pour trouver une issue à la crise et libérer le soldat, soulignant : "Le monde ne doit pas oublier que dix milles Palestiniens sont détenus dans les prisons israéliennes, certains depuis 25 ans. Le monde doit cesser d’appliquer une politique à deux vitesses."

Israël a ouvertement déclaré la guerre au peuple palestinien et à son gouvernement, a affirmé le Hamas suite à cette série d’arrestations.

Le vice-président du Conseil législatif palestinien Ahmed Baher a condamné ces interpellations et tient Israël pour responsable des conséquences de ''cette agressivité dangereuse''. Il a appelé la communauté internationale à intervenir.

Source : http://www.pnn.ps/french

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine News Networks

Même date

29 juin 2006