Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3037 fois

Palestine -

Les noms des 26 prisonniers qu'Israël devrait libérer

Par

Une déclaration officielle du premier ministre de l'Etat colonial israélien, publiée hier dimanche en fin de journée, indique qu'un comité a établi la liste de 26 prisonniers de longue durée qui seront libérés dans les deux prochains jours, avant la reprise du simulacre de "pourparlers de paix" à Al-Quds occupée mercredi. L'Autorité palestinienne avait demandé la libération de 104 prisonniers palestiniens et arabes détenus depuis avant les accords d'Oslo de 1994 comme préalable à la reprise des négociations, mais l'ex-président (depuis janvier 2009) de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a plié devant les pressions de l'envoyé états-unien John Kerry et a lâchement accepté que la libération des 104 ne soit effective qu'en fonction de l'avancée des négociations (ou plutôt du recul de l'équipe palestinienne de négociation devant les revendications sionistes).

Les noms des 26 prisonniers qu'Israël devrait libérer

Selon la déclaration officielle du gouvernement colonial, 14 prisonniers seront transférés dans la Bande de Gaza et les 12 autres en Cisjordanie . 8 prisonniers étaient libérables dans les 3 prochaines années et 2 d'entre eux dans les 6 mois.

Le vice-ministre des Affaires des prisonniers de l'AP Ziad Abu Ain a déclaré à l'AFP qu'ils "se réjouissaient de la libération de tout prisonniers des geôles israéliennes", mais qu'ils espéraient que les premiers à recouvrer leur liberté seraient les plus âgés.

Il a fait remarquer que sur les 26 prisonniers listés, 6 faisaient partie de groupes rivaux au Fatah de Mahmoud Abbas - 2 sont membres du Front populaire de Libération de la Palestine, 2 sont membres du Hamas et 2 sont membres du Jihad islamique.

1) Fayez Mutawi al-Khur, arrêté en novembre 1985
2) Salah Ibrahim Ahmed Mugdad, arrêté en juin 1993
3) Samir Nayef al-Na’neesh, arrêté en mars 1989
4) Yusef Abdel Hamid Irshaid, arrêté en mars 1993
5) Mustafa Othman al-Haj, arrêté en juin 1989
6) Salameh Abdallah Musleh, arrêté en octobre 1993
7) Atiyeh Salem Musa, arrêté en mars 1994
8) Salah Mahmoud Mukled, arrêté en juillet 1993
9) Mohamed Abdel Majid Sawalha, arrêté en décembre 1990
10) Atef Izzat Sha’ath, arrêté en mars 1993
11) Yusef Said al-Al, arrêté en février 1994
12) Midhat Fayez Barbakh, arrêté en janvier 1994
13) Ali Ibrahim al-Rai, arrêté en avril 1994
14) Mohamed Jaber Nashbat, arrêté en septembre 1990
15) Samir Hussein Murtaji, arrêté en octobre 1993
16) Hosni Faregh Sawalha, arrêté en décembre 1990
17) Faraj Saleh al-Rimahi, arrêté en juillet 1992
18) Ala Eddin Ahmed Abu Sitteh, arrêté en janvier 1994
19) Ayman taleb Abu Sitteh, arrêté en janvier 1994
20) Esmat Omar Mansour, arrêté en octobre 1993
21) Khaled Mohamed Asakreh, arrêté en mai 1991
22) Nihad Yusef Jundiyeh, arrêté en juillet 1989
23) Mohamed Mahmoud Hamdiyeh, arrêté en juillet 1989
24) Jamil Abdel Wahab Natsheh, arrêté en décembre 1992
25) Taher Mohamed Zaboud, arrêté en février 1993
26) Sabih Abed Hammed Borhan, arrêté en février 2001


Sources : Ma'an News, The Jerusalem Post.





Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

ISM-France

Même date

12 août 2013