Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4672 fois

Néguev -

Les serpents, la chaleur et les Israéliens sont de mèche contre les détenus palestiniens

Par

Cet été, comme chaque été d’ailleurs, les milliers de Palestiniens détenus dans les prisons de l’occupation israélienne, surtout dans celle du désert du Néguev, sont menacés par tous ces reptiles venimeux, des serpents, des scorpions, sans parler de rongeurs et d’insectes, des souffrances supplémentaires.

Le Palestinien Mohammed Abou Al-Rab est détenu dans la prison du Néguev. Il dit que cette prison se trouve dans un désert connu pour ses serpents des plus venimeux qui mettent en danger la vie des détenus.

Et dans la saison estivale, ajoute-t-il, ces serpents viennent se faufiler à l’intérieur même de la prison, mettant les détenus sur leur garde, de façon permanente. Les produits fournis par l’administration n’ont aucun effet sur ces bêtes.

La position de la prison

Ce sont les occupants israéliens qui portent la totale responsabilité de ce problème, dit Faouad Al-Khafach, chercheur pour les affaires des captifs palestiniens, au correspondant du Centre Palestinien d’Information (CPI). Ce sont eux qui ont choisi la position de cette prison.

Chaque année, des captifs palestiniens sont mordus par des serpents. Ils sont transférés vers les hôpitaux pour recevoir le soin nécessaire et pour ne pas mourir dans la prison, ce qui cause des problèmes à l’administration de la prison.

Toutefois, l’administration reste responsable, bien qu’elle fournisse le soin. La répétition de tels incidents devra pousser l’administration à changer la place de la prison, ou du moins à fournir des produits efficaces contre les reptiles.

Al-Khafach accuse l’administration, car non seulement elle ne fournit les produits adéquats, mais de plus, elle ne permet pas aux captifs d’en acheter de leurs poches. On dirait que l’administration pénitentiaire est de mèche avec les serpents contre les captifs.

Il est vrai que cette prison du Néguev souffre particulièrement de ces reptiles, mais la prison d’Ofer en souffre aussi. Les deux prisons sont ouvertes et ne sont protégées que par des barbelés.

Les rongeurs

Le captif Mustapha Al-Hassan souligne que les serpents ne sont pas le seul problème, il y a aussi les insectes et les rongeurs qui font de la prison un enfer.

Les insectes infestent les biens des captifs, en plus de causer des problèmes corporels. Puis il y a les rats, aussi problématiques que les serpents. Parfois, les captifs dépensent une journée complète pour chasser un rat.

Le captif Mustapha accuse lui aussi l’administration israélienne des prisons pour ce problème, n’offrant que des pesticides.

Il a appelé à faire des pressions sur l’administration pénitentiaire afin qu’elle fournisse ou laisse passer les produits contre les reptiles, surtout dans la saison estivale et surtout dans la région désertique où se trouvent des serpents et des scorpions.

Les captifs palestiniens de la prison du Néguev vivent dans des conditions très difficiles. Ils appellent toutes les institutions juridiques et humanitaires à assumer leurs responsabilités face à cette affaire.

La division cinq de la prison du Néguev en souffre la plus. Les toilettes sont découvertes ; elles deviennent une source permanente pour les insectes et les rongeurs. Une catastrophe sanitaire attend les captifs, si cette situation continue.

Les maladies de la peau

Le chercheur Al-Khafach confirme que les différents insectes causent différentes maladies de la peau.

Ces insectes causent des boutons sur le corps, sans parler des problèmes causés par les rongeurs et les mouches, surtout en été.

En plus de tout cela, les captifs du Néguev souffrent de cette odeur insupportable produite par les égouts à côté de la prison, source d’odeur et aussi de rongeurs.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Néguev

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Info