Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2100 fois

Iran -

Les sondages américains prévoyaient une victoire haut la main d'Ahmadinejad

Par

Selon le rédacteur à l'Agence France Press, Andrew BEATTY, un groupe de réflexion basé à Washington, " Terror Free Futur" avait donné des prévisions conformes aux résultats officiels du scrutin présidentiel iranien, contestés par les trois candidats perdants.

Conduit par téléphone il y a trois semaines, sur 1.001 Iraniens, les chiffres obtenus donnaient une confortable avancée pour Mahmoud Ahmadinejad, avec 34% des intentions de vote, contre 14% pour Hussein Mir Moussaoui : "M. Ahmadinejad était devant, à deux contre un.

Est-il plausible qu'il ait remporté l'élection ? Oui, avance Ken Ballen, président de ce groupe. Qui a toutefois souligné que 27% des personnes interrogées au moment du sondage étaient indécises et que "tout a pu changer" le jour de l'élection.

Même dans la ville de Moussaoui, l'Azerbaïdjan, le sondage de Ballen concluait à la victoire écrasante d'Ahmadinejad : "seulement 16% des Iraniens azéris entendaient voter pour Moussavi, contre 31% pour Ahmadinejad qui fait partie de la minorité" assure Ballen. Or les partisans de Moussavi doutent des résultats officiels car ils estiment surprenante la victoire d'Ahmadinejad dans la ville natale de leur candidat.

Ils pointent aussi du doigt la grande rapidité avec laquelle des millions de voix ont été comptées. Les partisans d'Ahmadinejad leur rétorquent que c'est bien Moussaoui qui avait annoncé sa victoire quelques heures avant la fermeture des urnes.

L'étude de Ballen n'est pas la seule qui confirme les résultats officiels des présidentielles iraniennes. Selon un autre expert américain, un universitaire du Michigan, Walter Mebane, "les résultats de samedi sont conformes aux tendances qui existaient précédemment" dans les scrutins précédents.

Après avoir passé à la loupe les résultats de l'élection, grâce à une série d'outils statistiques conçus pour détecter les fraudes, baptisés "autopsie d'élection", en comparant les données de 366 districts avec ceux de la précédente élection présidentielle en 2005, Mebana conclut : "En 2009, M. Ahmadinejad a fait ses meilleurs scores dans les villes où il bénéficiait déjà de ses plus forts soutiens en 2005". Et d'ajouter: "Le décompte des voix que j'ai vu est relativement réaliste, mais cela n'exclut en rien la possibilité d'une manipulation", dit-il, expliquant par exemple que "ses propres résultats auraient été globalement identiques même si le gouvernement iranien avait légèrement gonflé le décompte des voix".

Venus de l'ennemi juré de la République islamique, la crédibilité de ces prévisions ne peuvent être contestées. Mais elles expliquent en quelque sorte peut-être les raisons pour lesquelles l'administration américaine n'a pas été très loin pour soupçonner les chiffres officiels du 12 juin.


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Iran

Même sujet

Même auteur

Leila Mazboudi

Même date

19 juin 2009