Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2246 fois

Israël -

Les États-Unis vont vendre à l’armée de l'air israélienne des nouvelles bombes anti-bunkers

Par

Malgré les réserves de Washington concernant une éventuelle frappe israélienne contre l'Iran, l'administration américaine va fournir à Israël avec des armes sophistiquées permettant de frapper des cibles fortifiées, a annoncé l'administration américaine.

Le département américain de la Défense a annoncé qu'il allait vendre à armée de l'air israélienne 1000 nouvelles bombes, qui, selon les rumeurs, amélioreront de façon notable les capacités militaires de l’armée de l'air israélienne. L'opération a été approuvée malgré des messages publics et secrets de Washington, exprimant les réserves des Américains quant à une éventuelle frappe israélienne contre grève israélien contre des sites nucléaires suspects de la République islamique.

L'annonce du Pentagone, qui est survenue vendredi, a déclaré que les États-Unis allaient fournir à Israël 1000 bombes téléguidées Unit-39 (GBU-39) - une arme développée pour pénétrer dans installations fortifiées situées profondément sous la terre.

L'envoi du matériel de 77 millions de dollars, qui comprend des lanceurs et leurs accessoires, permettra à l'armée de l'air israélienne de frapper beaucoup plus de bunkers qu'il est possible à l'heure actuelle. Bien que chaque bombe pèse 113 kilos, son taux de pénétration est égale à celle d'une bombe d'une tonne.

La plupart des avions de l’US Air Force sont en mesure de transporter un pack de quatre de ces bombes au lieu d'une seule bombe d’une tonne. La petite taille de la bombe permet à un avion de transporter plus de munitions qu’il est actuellement possible en utilisant les bombes disponibles, ce qui augmente la puissance de feu, ou, à défaut, permet à l'appareil de voler sur de longues distances avec une seule bombe.

Lors de démonstrations, la GBU-39 - présentée par le fabricant, Boeing, comme une Bombe à Petit Diamètre (BPD) - a pénétré avec succès dans du béton armé de plus de 1,8 mètres d'épaisseur avec une ogive de 23 kilos. On dit que l’arme guidée par GPS a 50% de chance de toucher sa cible à 5-8 mètres près, ce qui devrait réduire au minimum les dommages collatéraux.

La valeur estimée de la version GPS de la bombe, que les experts militaires ont appelé la dernière version de développement des bombes anti-bunkers, est d'environ 70,000 à 90,000 dollars par bombe.

Les États-Unis avaient déjà fourni à Israël des versions antérieures de bombes anti-bunkers. En 2005, le Pentagone a autorisé la vente de la GBU-28 à Israël, dans un geste que les commentateurs ont interprété comme étant une allusion à la menace visant l'Iran. Haaretz a avait signalé en début de mois que les États-Unis hésitaient à vendre à Israël des bombes anti-bunkers.

L'annonce du Pentagone dit également que les États-Unis contribueraient à améliorer les missiles anti-aériens « Patriote » des Forces de Défense israéliennes qu’Israël utilise dans le cadre de sa gamme de missiles d'interception. Israël va également recevoir 28.000 LAW (Arme légère anti-tanks) des rampes de lancement pour les forces terrestres.

Source : http://www.haaretz.com

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

Aluf Benn et Amos Harel

Même date

14 septembre 2008