Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2008 fois

Jérusalem -

Les travaux de construction vont débuter dans un secteur souhaité comme corridor par l'Autorité Palestinienne

Par

Les travaux de construction vont bientôt commencer pour les 60 nouveaux logements dans une colonie juive du quartier de Ras al-Amud à Jérusalem-Est.

La municipalité de Jérusalem a approuvé le projet, dont des sources parmi les partis de Droite disent qu'il pourrait entraver la création d'un couloir palestinien entre l'Est de la Cisjordanie et le Mont du Temple.

Cinquante et une familles vivent actuellement dans le secteur, connu sous le nom de Ma'aleh Zeitim, sur les pentes du Mont des Oliviers, sur des terrains achetés il y a environ 15 ans par le milliardaire juif, Irving Moskowitz.

Moskowitz a acheté le terrain à deux Fondations d'utilité publique juive qui en étaient propriétaires depuis plus d'un siècle. Au cours de la période du Mandat Britannique, les Britanniques ont refusé d'annexer les terres au cimetière juif sur le Mont des Oliviers, et le tarrain était resté public jusqu'à ce que Moskowitz y construise le petit quartier juif.

La société de construction qui va bâtir les nouveaux logements, Kedumim 3000, est dirigée par l'entrepreneur Nahman Zoldan, dont le fils Ido Zoldan a été assassiné il y a environ deux mois dans une attaque terroriste près de la colonie de Kedumim au nord de la Cisjordanie .

La question de la création d'un couloir palestinien entre l'Est de la Cisjordanie et le Mont du Temple - via l'ancienne route de Jéricho en direction de la Porte des Lions et du Mont du Temple - avait été soulevée par le passé lors des négotiations entre Israël et les Palestiniens.

Les groupes d'extrême-droite ont aussi négocié ces dernières années avec la communauté juive Bukharan à Jérusalem pour obtenir des droits sur le terrain appartenant à la communauté. Ces groupes ont également lorgné du côté du quartier général de la police du district de Cisjordanie situé à Ras al-Amud sur l'ancienne route de Jéricho. Cette zone fera partie du secteur A1 entre Ma'aleh Adumim et Jérusalem.

En 1948, les Jordaniens avaient exproprié le terrain pour la Légion arabe, et Israël s'est emparé du secteur après la guerre des Six jours en 1967. Lorsque la police a évacué le bâtiment, il est apparemment revenu à la communauté Bukharan.

Selon un reportage paru hier dans le quotidien Maariv, les groupes d'extrême-droite ont réussi à acheter 20 dunams (2 ha) de terres entre Bethléem et le Tantur Ecumenical Institute au bord de la colonie de Gilo, au sud de Jérusalem. Ils ont l'intention d'y construire un petit quartier juif, selon Maariv.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Nadav Shragai

Même date

8 janvier 2008