Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2315 fois

Palestine -

Les violations du Droit à la Vie par Israel

Par

> DCI/PS@dci-pal.org

Defence For Children International : Palestine Section - Ramallah - Palestine

Depuis le début de l’Intifada qui a commencé en septembre 2000, Israël a commis de graves violations aux droits de l'homme et à la loi humanitaire internationale.
Les opérations militaires israéliennes dans les Territoires Palestiniens Occupés ont été excessives et disproportionnées.

En utilisant régulièrement des armes sophistiquées dont des missiles et des avions de combat F16, les Forces d'Occupation Israélienne ont agit sans ou peu de respect pour la vie des civils vivant dans les Territoires Palestiniens Occupés, provoquant un nombre particulièrement élevé de victimes.

Pendant cette période, les enfants palestiniens ont souffert d’innombrables violations à leurs droits dont des violations à leur droit à la vie.

Selon le Bureau Central des Statistiques Palestinien, environ 2.1 millions d’enfants vivaient dans les territoires en 2006. Ces enfants constituent plus de la moitié de la population palestinienne (52.3%) dans les Territoires Palestiniens Occupés.

Leur droit à la vie, à la survie et au développement est le droit le plus fondamental de l'ensemble des droits de l'enfant.

Et malgré cela, Israël a privé de façon répété et arbitraire les enfants palestiniens du droit à la vie en violation de l’Article 6 de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l'Enfant (CRC) dont Israël est signataire.


En 2006, le manque de respect de l’armée israélienne pour les droits de l'homme des Palestiniens et pour les règlementations qui cherchent à protéger les civils en temps de conflit armé (telles qu'elles sont exprimées dans la loi humanitaire internationale) a continué.

Toute l’année, l’armée israélienne a utilisé une force violente, excessive et disproportionnée contre les civils palestiniens.

Cela fût évident lors des bombardements de maisons et des infrastructures civiles ; les assassinats extrajudiciaires d’activistes palestiniens qui se sont terminés par la mort de passants civils, et l'ouverture du feu aveugle qui a mené à la mort d’enfants palestiniens, qu'ils soient à l'intérieur de leur maison ou en train de jouer à proximité.

Malgré le retrait des troupes et des colons israéliens de la Bande de Gaza en 2005, le territoire reste occupé.

En conséquence, des civils palestiniens dont des enfants ont été exposés à de nombreuses violations de la loi humanitaire internationale en 2006.

Deux importantes offensives militaires israéliennes dans la Bande de Gaza en 2006 se sont terminées par nombreuses victimes civiles et un ciblage à grande échelle contre les infrastructures civiles.


Télécharger le rapport (en anglais)

Source : http://www.dci-pal.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Enfants

Même auteur

DCI - Palestine Section

Même date

4 mai 2007