Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1987 fois

Cisjordanie -

Les zones industrielles israéliennes utilisent la Cisjordanie comme décharge pour leurs produits chimiques

Par

L'administration israélienne a enterré plus de 50%, soit trois millions de tonnes, de ses déchets nucléaires et chimiques en Cisjordanie Occupée.
La plupart des déchets proviennent des zones industrielles israéliennes et sont enterrés secrètement.

Leurs infiltrations dans le sol causent la mort lente et des maladies, déclare Radio Dream, une station de radio partenaire de PNN.
Les responsables disent que les émanations, concentrées dans le sud de la Cisjordanie , sont interdites au niveau international et sont à l'origine d’une grave catastrophe environnementale.

Un tribunal israélien a fermé des usines établies dans des villes israéliennes comme Netanya et Kfar Saba en raison des graves conséquences pour l'environnement et les habitants, mais elles ont déménagé à proximité de la Cisjordanie .

Les déchets, après avoir été jetés dans la région d’Hébron, au sud de la Cisjordanie et dans les régions de Tulkarem et de Salfit dans le nord, propagent des agents cancérigènes et autres substances dangereuses comme l’a indiqué Radio Dream.

Un citoyen d'Hébron a déclaré que l'administration israélienne n'a pas délocalisé les usines au hasard, mais a plutôt ciblé les villes à proximité de la frontière israélienne dans le but de faire partir encore plus de Palestiniens.

Une femme dans le sud de la Cisjordanie dit que le but est d'éliminer les naissances de bébés palestiniens en bonne santé comme ce fut le cas récemment dans la partie arabe de Beir Aseeba.

L’enfouissement des produits dangereux doit se faire à 50 mètres, mais la loi n'est pas appliquée et de l'arsenic et du méthane se répandent dans le sol.

Source : http://english.pnn.ps/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Environnement

Même auteur

Palestine News Networks

Même date

5 novembre 2008