Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2140 fois

France -

Manifeste BDS - PETITION

Par

Je m'adresse au gouvernement français et en particulier au Ministre de la Justice, pour les informer que je participe au boycott des produits de l'occupant israélien des territoires palestiniens, et refuse ainsi de me rendre complice des crimes commis par l'Etat d'Israël contre un peuple sans défense, et en violation totale du Droit International dont le droit humanitaire.

Je l’avoue, je participe au boycott des produits de ce pays aujourd’hui guerrier, conquérant et oppresseur, de ce pays abdiquant toute morale.

Je l’avoue, c’est de toute ma voix et de tout mon cœur que je participe à cet acte de résistance, qui est un acte pacifique et raisonné.

J’élève ainsi ma voix contre l’indignité des crimes commis, et la pratique des colonies afin d’amener l’Etat d’Israël à renoncer à la colonisation.

Face à l’inertie des autorités françaises et européennes, qui se refusent à prendre des sanctions à l'encontre d'un Etat qui commet des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, j'estime qu'il est de mon devoir moral de porter assistance à un peuple en danger.

Face à une colonisation qui se poursuit depuis des décennies, en violation de nombreuses résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, face à la construction d'un mur jugé illégal par la Cour de Justice Internationale de la Haye, à l'emprisonnement et à l'assassinat de milliers de femmes d'hommes et d'enfants, je réponds à l'appel lancé par la société civile palestinienne, en participant à la campagne de Boycott, de Désinvestissement et de Sanctions (BDS) visant l'occupant israélien.

Comme pour l'Afrique du Sud du régime d'apartheid, le boycott me semble le seul moyen pacifique de faire respecter les droits de l'homme et le droit international, sans lesquels nous sommes menacés par la loi du plus fort, c'est à dire la barbarie.

Je cesserai de boycotter l'Etat d'Israël et ses produits quand il cessera de boycotter le peuple palestinien, de l'emmurer, de le priver de ses droits fondamentaux, de nourriture, de travail, de libre circulation, et de son droit à l'auto-détermination.

ICI pour signer la pétition.

Premiers signataires :

BOUMEDIENE-THIERY Alima, Sénatrice (Paris)
KIIL-NIELSEN Nicole, Députée européenne (Rennes)
MGR GAILLOT Jacques, Evêque (Paris)
LANGLOIS Bernard, Journaliste (Paris)
LECOUR-GRANDMAISON Olivier, Historien (Paris)
ROSSI Henri, Militant des Droits de l'Homme (Cannes)
BOURGET Jacques-Marie, Journaliste (Paris)
RENOU Xavier, Responsable associatif (Paris)
PONSIN Jean-Claude, Médecin et ancien X (Paris)
AMARA Jean-Claude, Porte-Parole de Droits Devant !
ZEMOR Olivia, Responsable associative (Paris)
FLAMENT Michel, Coordination de l'Appel de Strasbourg (Strasbourg)
DEPLUS Sylvie, Medecin ophtalmologue (Paris)


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Boycott

Même auteur

BDS France

Même date

27 février 2010