Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3694 fois

Moyen Orient -

Maroc - Marche de solidarité de Rabat avec le peuple palestinien : La société civile et politique dénonce l'agression israélienne abjecte (VIDEO)

Par

Les associations de la société civile et politique ont dénoncé, dimanche lors d'une marche de solidarité avec le peuple palestinien à Rabat, l'agression israélienne abjecte contre la bande de Gaza, appelant à une intervention immédiate pour un arrêt des opérations militaires et l'envoi de secours aux Palestiniens soumis au blocus du territoire palestinien.



Dans des déclarations à la MAP, les participants à cette marche, qui avait débuté dimanche matin à la Place de la Poste à l'initiative du Groupe d'action nationale pour le soutien à l'Irak et à la Palestine et l'Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne (AMSLP).

Ont dénoncé le mutisme international face à l'agression, appelant la communauté internationale à intervenir dans l'immédiat pour mettre fin au drame du peuple palestinien, particulièrement dans la bande de Gaza.

Le coordonnateur du groupe d'action national pour le soutien à l'Irak et à la Palestine, M. Khalid Soufiani, a estimé que la marche de solidarité au peuple palestinien est "une marche de tout un peuple, avec toutes ses composantes politique, syndicale et associative", qui couronne une semaine d'action populaire contre l'offensive barbare lancée contre la bande de Gaza et ses populations civiles innocentes.

Cette manifestation est également une forme d'appel à la prise de décisions fermes pour amener Israël à arrêter l'agression et soutenir les Palestiniens dans leur quête pour leur rétablissement dans l'ensemble de leurs droits, a-t-il souligné, appelant à l'ouverture du passage de Rafah pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire urgente aux Palestiniens qui vivent sous blocus israélien.

Le président de l'AMSLP, M. Mohamed Benjelloun Al Andaloussi, a affirmé que le caractère sauvage de l'agression israélienne a eu un profond impact sur le peuple marocain, qui a toujours été aux côtés de la lutte palestinienne.

Cette marche est un message clair pour un arrêt immédiat des opérations militaires contre la bande de Gaza, a-t-il dit, appelant toutes les parties à prendre leurs responsabilités pour mettre fin à l'épreuve que traverse la population civile du territoire palestinien.

Il a également appelé à la prise de positions fermes pour arrêter l'agression israélienne et rétablir l'unité nationale de la Palestine, soulignant qu'"on ne peut escompter le succès de négociations qui se dérouleraient sous le calvaire palestinien".

Le président de la Chambre des représentants, M. Mustapha Mansouri, a noté que cette marche exprime la colère du public arabe, particulièrement du peuple marocain, face à ce que subissent les Palestiniens du fait de l'agression israélienne sauvage contre la population de la bande de Gaza.

Cette marche a une valeur de message signifiant que les peuples arabes et musulmans ne peuvent assister les bras croisés à ce qui se passe en Palestine et que la colère du monde que soulève l'agression peut avoir un effet positif pour la situation dans la bande de Gaza.

Le Premier vice-président de la Chambre des conseillers, M. Mohamed Fadili, a affirmé qu'il s'agit de la "marche d'un peuple en faveur de la cause d'un peuple" face à une "guerre sioniste sauvage" qui risque d'avoir un impact sur le monde arabe et musulman.

"Nous adressons ainsi un message à la oumma islamique, à savoir que les peuples sont en route pour la victoire", a-t-il dit.

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), M. Abdelilah Benkirane, a appelé les gouvernements arabes à faire pression sur la communauté internationale, particulièrement l'Union européenne (UE), pour amener Israël à mettre fin à l'agression.

Il a également incité les partis politiques et les associations de la société civile à réfléchir aux "moyens pratiques" de soutien à leurs frères de Palestine, dont l'aide en denrées de base.

M. Khalid Naciri, membre du Bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a relevé que cette marche traduit l'unanimité des Marocains, à tous les niveaux, quant au soutien à "une cause nationale qui court dans leur veine comme le sang", soulignant que la présence massive des manifestants signifie que le peuple marocain est partie intégrante de la lutte palestinienne et qu'il n'hésitera nullement à apporter aux Palestiniens toutes les formes de soutien, quelle qu'en soit la diversité.

La présidente de l'Association Marocaine des Droits Humains (AMDH), Mme Khadija Riadi, a souligné que cette marche fait partie de la mobilisation et de la solidarité dans lesquelles le peuple marocain s'est engagé dès le début de la campagne militaire lancée contre la bande de Gaza, comme elle constitue l'occasion de condamner les massacres de la population de ce territoire et de dénoncer le mutisme international face à cette tragédie.

Elle a également appelé au maintien de la mobilisation pour que soit mis fin à cette agression et permettre au peuple palestinien de faire valoir ses droits nationaux.

Le poète palestinien Wassif Mansour a rappelé que le peuple marocain a, de tout temps, été aux côtés du peuple palestinien: "nous n'oublions pas que la plus grande marche de l'histoire des manifestations de soutien au peuple palestinien a eu lieu à Rabat", a-t-il dit, ajoutant que la marche d'aujourd'hui a son "importance particulière" en ce sens qu'elle coïncide avec l'offensive sioniste où les civils palestiniens sont massacrés dans la bande de Gaza devant un monde incapable de prendre une décision pour arrêter l'agression.

"Aujourd'hui, il s'agit de mettre la main dans la main pour un arrêt de l'agression, protéger le peuple palestinien et assurer l'acheminement de l'aide en denrées alimentaires, en médicaments et en carburants vers la bande Gaza", a-t-il ajouté.

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://www.casafree.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Moyen Orient

Même sujet

Actions

Même auteur

MAP

Même date

5 janvier 2009