Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2645 fois

Palestine -

Meshaal : Un gouvernement d'unité doit mettre fin à la division

Par

Le chef du Hamas en exil, Khalid Meshaal, a déclaré lundi qu'un gouvernement d'unité devait être formé pour mettre fin à la division entre la Cisjordanie et la Bande de Gaza. Parlant à Palestine TV, Meshaal a dit que les factions palestiniennes s'étaient mises d'accord sur un programme politique auquel le Hamas adhèrerait, mais avec quelques amendements. Le programme inclut la création d'un Etat palestinien indépendant dans les frontières de 1967 avec Jérusalem Est comme capitale.

Le droit au retour des réfugiés doit être garanti, et il ne pourra pas être demandé au Hamas de reconnaître Israël, a précisé Meshaal.

Le leader du Hamas a dit que les parties palestiniennes avaient convenu d'un partenariat politique et de l'adoption de la résistance populaire pour continuer la lutte contre l'occupation israélienne, deux étapes clés sur lesquels des projets futurs pouvaient être bâtis.

Il a exhorté tous les Palestiniens à incarner l'atmosphère positive qui a dominé ses rencontres avec Abbas, disant que chaque Palestinien avait la responsabilité de mettre la réconciliation en œuvre.

Les gouvernements séparés en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza sont le symbole de la division et un gouvernement d'unité doit être formé pour aller de l'avant, a-t-il souligné.

Faisant référence aux dynamiques régionales et internationales, Meshaal a dit que les soutiens des Etats-Unis et du Quartet à Israël n'avaient pas réussi à rendre responsable les Israéliens de leurs actions illégales. Netanyahu a ses propres priorités, a-t-il ajouté, disant que le gouvernement israélien est responsable d'avoir contrecarrer le processus politique.

Lors des élections de 2006, le Hamas a défait le mouvement Fatah, qui dominait depuis longtemps la scène politique palestinienne.

Des dirigeants Fatah et Hamas se sont rencontrés la semaine dernière pour discuter de la réconciliation et d'autres partis politiques ont rejoint les discussions parrainées par l'Egypte le 20 décembre.

Les factions palestiniennes rivales ont fait un pas en avant important vers la réconciliation jeudi dernier, lorsque le Hamas a dit qu'il envisageait de rejoindre l'OLP de Mahmoud Abbas.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Politique intérieure

Même auteur

Maan News

Même date

27 décembre 2011