Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3709 fois

Cisjordanie -

Nations-Unis : Israël a déplacé 149 enfants en 2011

Par

La politique israélienne de démolition des habitations palestiniennes a déplacé 149 enfants en Cisjordanie depuis le début de cette année, selon les chiffres de l’Agence des Réfugiés Palestiniens des Nations Unis (UNRWA). Entre janvier et avril, Israël a détruit au moins 193 structures palestiniennes, incluant 78 résidences, et déplaçant de forces 333 palestiniens, rapporte l’UNRWA.

Ces chiffres sont en forte hausse par rapport à la même période en 2010, puisque 142 palestiniens, dont 61 enfants, avaient été déplacés de force.

Dimanche, la Commissaire de l’UE, Kristalina Georgieva s’est empressée de demander à Israël de stopper les démolitions d’habitations palestiniennes, lors de sa visite en Cisjordanie occupée et à Jérusalem Est.

« Toutes les actions menant à des déplacements de force doivent être stoppées », a déclaré la Commissaire, ajoutant que le droit à la sécurité d’Israël ne devait pas soustraire ce pays à ces obligations vis à vis des Lois Internationales.

«  Notamment les femmes et les enfants vivent sous la menace et le harcèlement constants d’être expulsés ou de voir leur vie perturbée », a déclaré Georgevia.

Un porte-parole de l’UNWRA, Chris Gunness, a déclaré à Ma’an que l’agence des Nations Unis était particulièrement inquiète vis-à-vis de l’impact incalculable de ces destructions sur les enfants.

Pour l’anniversaire de la Nakba, l'expulsion forcée de 760.000 palestiniens de leurs maisons en 1948, les chiffres des Nations Unis montrent que les politiques israéliennes de discrimination des Palestiniens continuent.
«  Que l’on appelle cela du nettoyage ethnique ou non, cette politique discrimine un groupe ethnique, les Palestiniens. », note Gunness.

Le responsable de l’UNRWA a ajouté que les démolitions à Jérusalem Est sont particulièrement alarmantes.
« Nous sommes inquiets au sujet de Jérusalem qui est vidé de sa population palestinienne en raison de ces politiques qui aboutissent à des déplacements forcés », insiste Gunness.

L’UNRWA fournit des services à des millions de réfugiés palestiniens qui vivent dans des camps à travers la région. Le week-end dernier, les forces israéliennes ont tué au moins 14 manifestants demandant qu’Israël reconnaisse le droit des réfugiés au retour à leurs domiciles.

Le Commissaire Générale de l’UNWRA, Fillipo Grandi a déploré les décès, qui selon lui montrent la vulnérabilité des réfugiés palestiniens.

« Je déplore les morts des réfugiés palestiniens du Liban, du plateau occupé du Golan et des territoires palestiniens occupés », a déclaré Grandi dans un communiqué. Ils soulignent la nécessité d’une solution juste et durable, basée sur les résolutions de l’ONU, afin de résoudre le sort de ceux qui ont connu l’apatridie, l’exil et la dépossession depuis 63 ans. »

Grandi a exhorté les différents parties à s’occuper du cas des réfugiés, en particulier au moment où la région connaît de profond changement.

Il a ajouté «  Je crains que ne pas résoudre cette question n’aboutisse qu’à plus d’instabilité et de pertes humaines ».


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Enfants

Même auteur

Maan News

Même date

18 mai 2011