Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1676 fois

Palestine -

Négociations directes : l’accord dans un an, son application dans 10 !

Par

Le quotidien israélien Yediot Aharonot a tenté de répondre à la question de savoir quel scénario se trouve dans la tête du président américain Barak Obama sur l’aboutissement des négociations directes entre l’entité sioniste et l’Autorité palestinienne.

« Obama fera pression en vue de signer un accord dans un an, quitte à le mettre en vigueur dans 10 ans », signale le journal qui s’attend également à une visite du président américain dans la région.

Dans les détails, l’administration d’Obama compte présenter aux Israéliens et à l’Autorité palestinienne un nouveau plan pour mettre un terme au conflit, et voudrait faire pression sur les deux parties pour signer un accord sur le cadre d’une solution définitive dans un an.

Le Yediot Aharonot considère que cette signature servirait d’exploit au président américain qui se trouve au plus mal dans les sondages en raison des bains de sang en Afghanistan et en Irak.

Il semble que le journal israélien détient ses informations des protocoles élaborées entre les trois chefs d’organisations juives aux États-Unis avec trois hauts responsables américains parmi les plus influents dans l’élaboration des politiques au Moyen Orient, et qui ne sont autres que Denis Ross, Dan Shapiro et David Hell.

Ils révèlent entre autre la tenue de pourparlers intensifs entre les deux équipes israéliennes et palestiniennes, dans des endroits isolés, afin qu’elles puissent discuter calmement des questions essentielles du conflit, en l’occurrence de Jérusalem, des frontières des colonies et des réfugiés.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas seront tenus de se rencontrer régulièrement, et d’aller de l’avant dans les négociations.

L’administration américaine n’aurait à interférer qu’en cas d’impasse.

Entre temps, les pays arabes modérés devraient donner des signes de bonne volonté à Israël, et les Palestiniens devraient accepter les solutions arrangées.

Selon le journal, le responsable du Moyen Orient au sein du conseil de sécurité national américain, Dan Shapiro, a confié aux trois leaders américains juifs que le président américain va se rendre prochainement en « Israël » et à Ramallah car il se sent concerné « de pousser les deux peuples à soutenir un compromis douloureux pour la paix ».

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Collabos

Même auteur

Al Manar

Même date

28 août 2010