Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2066 fois

Israël -

Netanyahu annonce un projet de colonisation massive en Cisjordanie

Par

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis mercredi la construction de centaines de logements dans les "implantations" de Cisjordanie pour compenser la prochaine évacuation de cinq bâtiments érigés sur des terres privées palestiniennes dans une colonie.

Beit El "va être agrandie et 300 nouvelles familles vont s'y installer", déclare t-il alors qu’une proposition de loi autorisant a posteriori des maisons construites sur des terres privées palestiniennes dans le quartier de l'Oulpana à Beit El, près de Ramallah en Cisjordanie venait d’être rejetée.

En outre, selon les médias, Netanyahu a approuvé la mise sur le marché de terrains pour la construction de 551 logements dans les colonies juives de Cisjordanie , en sus des habitations où vont s'installer 300 nouvelles familles de colons dans l'implantation de Beit El.

Haut en provocation, il lance : "A la place des 30 logements que nous allons évacuer à Beit El, 850 logements vont être construits.

Et de se féliciter qu’"aucun gouvernement ne soutiendrait davantage l'entreprise de colonisation que celui que je dirige", a-t-il assuré, à l'intention notamment des quelque 2.000 manifestants pro-colonisation qui s'étaient rassemblés devant la Knesset (Parlement) et avaient protesté contre le vote des députés.

"Nouvelle étape, très grave pour le Droit International"

La proposition de loi, visant à contourner une décision de la Cour suprême ordonnant le démantèlement de cinq maisons construites sur un terrain palestinien privé dans le quartier d'Oulpana à Beit El, a été rejetée par 69 voix contre 22 (sur 120 députés).

Netanyahu, fort d'une majorité de 94 sièges, avait menacé de limoger tout ministre qui voterait pour, selon les médias.
Dans un communiqué publié avant le vote, l'Association pour les droits civiques en Israël (Acri), a souligné que les textes présentés "franchissaient une nouvelle et grave étape: ordonner la confiscation de propriétés privées (...) violant une des plus claires interdictions du droit international".

"Qui plus est, ces propositions de loi tentent d'estomper la différence entre l'Etat d'Israël et les territoires occupés. Les députés ignorent --soit sciemment soit par pure ignorance-- le fait que la Knesset n'est en aucun cas habilitée à légiférer pour les Territoires occupés", selon le texte.

La Cour suprême d'Israël a ordonné le 7 mai le démantèlement des habitations incriminées au 1er juillet.

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Colonies

Même auteur

Al Manar

Même date

8 juin 2012