Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2078 fois

Palestine -

Netanyahu dévoile un plan américain de relance des négociations

Par

De retour de New York où il a eu vendredi de longues discussions avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, Netanyahu a convoqué ses ministres afin qu'ils prennent connaissance du plan.

Celui-ci préconise notamment un gel de 90 jours des constructions dans les colonies de peuplement juives et comporte l'engagement de ne pas chercher à prolonger cette phase de gel.

Le plan stipule en outre que Washington prévoit pour Israël plusieurs garanties en matière de sécurité pour le cas où un accord de paix serait signé, et la fourniture d'avions de guerre.

Les Etats-Unis s'engageraient enfin à opposer leur veto au Conseil de sécurité de l'Onu à toute tentative ayant pour visée d'"imposer un règlement politique à Israël".

"J'insisterai sur le fait que dans toute proposition, les besoins de sécurité d'Israël seront pris en compte, à la fois dans le très court terme et concernant les menaces qui nous attendent dans les dix ans à venir", a déclaré Netanyahu avant le conseil des ministres.

Les négociations de paix directes israélo-palestiniennes, relancées le 2 septembre, ont échoué quelques semaines plus tard, Israël refusant de proroger un moratoire sur les constructions de nouveaux logements, qui avait expiré fin septembre.

AVANTAGE MILITAIRE QUALITATIF

Le plan américain, présenté par Clinton à Netanyahu précise-t-on de source diplomatique, pourrait permettre au Premier ministre israélien de convaincre son gouvernement majoritairement favorable aux colons juifs d'accepter un nouveau moratoire, considéré comme une condition incontournable à une reprise des négociations.

Nabil Abdou Rdaïnah, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a constaté qu'il n'y avait eu aucune annonce officielle concernant un nouvel gel des colonies.

"Il n'y aura d'engagement officiel palestinien que lorsque le président Abbas aura été informé officiellement par l'administration américaine de ce qui se passe entre elle et les Israéliens", a-t-il déclaré à Reuters.

Aux termes du plan américain, Israël "proclamerait une suspension additionnelle des constructions" en Cisjordanie "pour 90 jours".
Tous les projets lancés depuis la fin du précédent moratoire seraient gelés. Mais ce nouveau moratoire ne concerne pas Jérusalem-Est, annexé par Israël et dont les Palestiniens veulent faire la capitale de leur éventuel futur Etat.

"Les Etats-Unis s'engageront à ne pas demander ensuite une nouvelle extension de la suspension des constructions", a précisé la source diplomatique, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat.

L'administration Obama demanderait par ailleurs au Congrès d'approuver la mise à disposition de l'armée israélienne d'avions de guerre sophistiqués d'une valeur de trois milliards de dollars permettant à l'Etat juif "de conserver son avantage (militaire) qualitatif" dans la région, ajoute-t-on.

Eric Faye, Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

Reuters

Même date

14 novembre 2010