Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1726 fois

Palestine -

Noms des prisonniers dont la libération a été rejetée par Israël

Par

Le quotidien en hébreu, Maariv, a publié mardi les noms de prisonniers palestiniens dont le gouvernement israélien à rejeté leur libération.
Selon Ma'ariv, ces noms sont le point de litige dans les négociations sur la libération de Shalit entre le Hamas et Israël.

L’article donne les noms suivants :

Abbas al-Sayed, dirigeant du Hamas à Tulkarem. Israël l'accuse d'être responsable de l'opération martyre à Park Hotel. il a été condamné à 30 peines de prison à vie.

Abdullah Al-Barghouthi, accusé par Israël d'être responsable de la préparation d’engins explosifs dans les opérations martyres aux cafés (Monette) et (Sparrow) et à l'Université hébraïque de Jérusalem.

Ibrahim Hamid, commandant de la branche armée du Hamas en Cisjordanie . Il est accusé d’avoir planifié de nombreuses opérations martyres difficiles à l’intérieur de l'entité sioniste pendant l'Intifada.

Marwan Barghouti, chef du Fatah en Cisjordanie . Il a été condamné par un tribunal israélien à cinq peines de prison après avoir été accusé d’être responsable de la préparation d’opérations martyres contre Israël.

Ahmed Saadat, secrétaire général du Front Populaire. Il est condamné à une peine de prison à vie pour son implication dans la préparation de l'assassinat du ministre sioniste, Zeevi.

Hassan Salameh, directement responsable d'une série d'opérations martyres en 1996. C’est proche de Muhammad el-Daïf.

Yehya al-Sinwar, l'un des fondateurs de la branche armée du Hamas. il a été condamné à plusieurs peines de prison à vie pour le meurtre de collaborateurs.

Amna Mona, une activiste du Fatah, qui a attiré un jeune garçon (Ophir Rahoum) via Internet, qui a conduit à son assassinat par des activistes du Fatah. Elle a été condamnée à une peine de prison à vie

Source : http://www.paltoday.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Paltoday

Même date

18 mars 2009