Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1673 fois

Palestine -

Nouvelles restrictions pour l’entrée dans les Territoires Palestiniens

Par

L’ International Solidarity Movement est une organisation non-gouvernementale palestinienne regroupant des pacifistes palestiniens et internationaux travaillant à promouvoir la lutte pour la liberté en Palestine et pour la fin de l’occupation israélienne. Nous utilisons des méthodes de résistance non-violentes et des actions directes pour affronter et défier les Forces illégales d’occupation israélienne et leur politique.

Les visiteurs de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza devront maintenant solliciter la permission et obtenir une autorisation écrite auprès de l'Administration Civile des Militaires israéliens, sans laquelle ils pourront être expulsés et se voir refuser une future entrée en Israel/Territoires Palestiniens.

Les nouvelles restrictions israéliennes vont isoler davantage les Palestiniens

Les militaires israéliens ont imposé de nouvelles restrictions aux visiteurs des Territoires Palestiniens.


Les visiteurs de la Cisjordanie et de la Bande de Gaza devront maintenant solliciter la permission et obtenir une autorisation écrite auprès de l'Administration Civile des Militaires israéliens, sans laquelle ils pourront être expulsés et se voir refuser une future entrée en Israël/Territoires Palestiniens.


Cette mesure est une autre tentative d'Israël d'isoler les Palestiniens et de les traiter comme des animaux mis en cage, de contrôler si et quand les Palestiniens sont autorisés à avoir des contacts humains avec la communauté internationale.


Selon l’Ambassade Danoise, ce nouvel ordre a pris effet le 4 janvier 2004 et les civils étrangers actuellement dans les Territoires Palestiniens doivent solliciter un permis auprès de l’Administration Civile pour partir.


Cet ordre est remis actuellement aux ressortissants étrangers arrivant à l'aéroport Ben Gurion ou par l’un des ponts entre Israël et la Jordanie, apparemment comme avertissement, car aucune signature n'est exigée encore pour l'entrée en l'Israël.


La menace de la déportation et d’être interdit d’entrer à nouveau en Israël est particulièrement inquiétante puisqu’Israël contrôle toutes les frontières et les entrées dans les Territoires Palestiniens.

Par conséquent une interdiction d'entrée en Israël signifie une interdiction d'accès aux Territoires Palestiniens.


Cette mesure est semblable aux restrictions mises en place en mai 2003 pour l’entrée dans la Bande de Gaza qui exigent pour tout visiteur étranger y compris les journalistes et les employés des ONG de signer un document par lequel ils renoncent à tenir pour responsable l’Etat d'Israël en cas de mort ou dommages infligés par l'armée israélienne.

Ceci a rendu difficile l’entrée dans Gaza pour les observateurs internationaux et les employés des organisations humanitaires.

En conséquence les abus des droits de l'homme commis par l'armée israélienne ont augmenté et sont largement non retranmis vers le monde extérieur - environ 2 000 personnes ont perdu leur foyer à Rafah en raison des démolitions massives de maisons perpétrées par les militaires israéliens en octobre 2003.


Svp téléphonez, écrivez et envoyez des fax à vos représentants gouvernementaux, en particulier à vos ambassades en Israël et à votre Ministère des Affaires Etrangères en leur demandant de protester contre cette mesure auprès du gouvernement israélien et qu’ils garantissent à leurs civils qu'on leur accordera l'accès aux Territoires Palestiniens.


Pour plus d’informations, contactez, s’il vous plait :
Huwaida : +972-67-473-308


Pour obtenir les coordonnés de votre Ambassade en Israël


Traduction française de l'ordre remis aux voyageurs étrangers

Bienvenue en Israël

Information sur l’entrée dans les Territoires sous contrôle de l’Autorité Palestinienne

Nous aimerions porter votre attention sur le fait qu’entrer dans les Territoires sous contrôle de l’Autorité Palestinienne, dans la Bande de Gaza, en Judée et en Samarie, est strictement interdit sans l’obtention d’une autorisation écrite préalable.

Entrer dans les Territoires sus-mentionnés, sans autorisation préalable, pourrait aboutir à des mesures légales prises contre vous, y compris la deportation et le refus de toute future entrée dans l’Etat d’Israël.

Ceux qui sont intéressés pour entrer dans la Bande de Gaza par le passage d’Eretz doivent remplir un formulaire demandant l’entrée (dans les Territoires contrôlés par l’Autorité Palestinienne) et le soumettre au Bureau des Relations Etrangères auprès de l’Administration de Coordination et de Liaison dans la Bande de Gaza, situé au passage d’Erez.

Les demandes seront traitées avec le plus grand effort pour délivrer les autorisations dans les 5 jours ouvrés.

Des informations complémentaires peuvent être obtenues au Bureau des Relations Etrangères auprès de l’Administration de Coordination et de Liaison dans la Bande de Gaza joignable par téléphone au n° 08 674 1556 ou par fax au : 08 689 2613

La soumission d'une demande d'autorisation pour entrer dans les zones ci-dessus mentionnées ne constitue pas la permission de le faire et ce, jusqu'à la réception de l'autorisation écrite


Pour voir la photocopie de l’ordre (en anglais et en arabe)


Lire également le témoignage de Laura à Rafah

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

ISM

Même date

13 janvier 2004