Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1978 fois

Palestine -

OLP : 5526 Palestiniens ont été tués dont 1010 enfants depuis septembre 2000

Par

Au moins 5526 Palestiniens ont été tués, dont 1010 enfants et 340 femmes au cours de la deuxième Intifada, a déclaré le Département des relations Nationales et Internationales de l'OLP dans un rapport publié lundi.

Le rapport a été publié pour le huitième anniversaire de l'Intifada qui a éclaté suite à la visite de l'ancien Premier Ministre israélien Ariel Sharon sur la place de la mosquée Al-Aqsa, connue sous le nom du Mont du Temple en Septembre 2000, accompagné de 2000 soldats et policiers.

Le rapport dit aussi que 664 des Palestiniens tués étaient des étudiants et 11 étaient des journalistes. 33000 Palestiniens ont été blessés dont 3600 souffrent d’un grave handicap permanent et 7500 souffrent d’un handicap mineur.

Le rapport mentionne également que 247 malades palestiniens sont morts dans la bande de Gaza en raison du manque de soins médicaux et de leur incapacité à partir se faire soigner à l'extérieur de la bande de Gaza en raison du siège.

Concernant les démolitions de maisons, le rapport affirme que 8300 maisons ont été démolies par l'armée et la police israélienne dont 900 à Jérusalem.

70.000 autres maisons ont été endommagées à des degrés divers au cours des fréquentes invasions et offensives israéliennes menées dans les villes, les villages et les camps de réfugiés de Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

En ce qui concerne les prisonniers, le rapport affirme que 65.000 Palestiniens ont été faits prisonniers, et environ 11.000 croupissent toujours dans les prisons israéliennes au moment de la rédaction du rapport.
76 prisonniers sont morts dans les prisons israéliennes, soit en raison de la torture, soit par manque de soins médicaux.

Sur le plan géopolitique, le rapport affirme que le Mur construit par Israël sur les terres de Cisjordanie Occupée a entraîné le déracinement de près d'un 1,3 million d'arbres alors que l’armée israélienne a confisqué 300.000 dounams de terres pour la construction du Mur dont une grande partie était des terres agricoles.

D’autre part, malgré les différentes promesses israéliennes de faciliter les restrictions au mouvement en Cisjordanie , le rapport dit qu'il y a 630 barrages militaires et checkpoints en Cisjordanie , dont 93 sont des checkpoints « volants » (ndt : temporaires) tandis que les autres sont des barrages routiers composé de terre, de rochers et de débris .

Ces checkpoints ont été dans de nombreux cas mortels pour les Palestiniens qui ont besoin de les franchir tous les jours. Le rapport ajoute que 165 civils palestiniens ont été tués sur ces checkpoints. En outre, 40 enfants palestiniens sont morts à la naissance sur ces checkpoints où leurs mères ont été obligées d’accoucher sans soins médicaux.

Le rapport parle également des agressions des colons israéliens en Cisjordanie qui ont tué 167 civils palestiniens, et brûlé des champs qui appartiennent à des agriculteurs et des villageois palestiniens.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Rapports

Même auteur

George Rishmawi

Même date

6 octobre 2008