Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1826 fois

USA -

Obama et Mubarak vont discuter de compensations pour les réfugiés

Par

Le journal Al-Qods al-Arabi a annoncé que la rencontre de mardi à la Maison Blanche entre les dirigeants américain et égyptien se concentrerait sur une initiative afin de résoudre le conflit israélo-arabe, par laquelle les Palestiniens renonceraient au droit de retour en échange d'une compensation. Jérusalem serait la capitale commune d'Israël et d’un Etat palestinien démilitarisé.

Le président égyptien Hosni Mubarak et son homologue américain, Barack Obama, devraient discuter au cours de leur réunion mardi à la Maison Blanche d’une «initiative de dirigeants" afin de résoudre le conflit israélo-arabe au Moyen-Orient, dans laquelle les Palestiniens renonceraient au droit de retour en échange d'une compensation, a annoncé mardi le journal en langue arabe Al-Qods al-Arabi basé à Londres.

Selon le reportage, cette initiative comprend une modification des frontières de 1967 d'une manière qui n'a pas été détaillée, ainsi que la création d'un Etat palestinien démilitarisé, avec Jérusalem-Est comme capitale commune aux deux états.

Le rapport dit que les responsables supervisant l'initiative ont été l'ancien président américain Jimmy Carter, l’ancien ministre des Affaires étrangères James Baker et l'ancien Conseiller à la Sécurité Nationale, Brent Scowcroft, qui a travaillé avec les administrations Ford et Bush père.

Moubarak est arrivé à Washington, lundi où il a rencontré la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton et le Conseiller à la Sécurité Nationale, James Jones. Il a également rencontré les dirigeants du lobby juif aux États-Unis.

Selon le journal, les commentateurs ont estimé que la rencontre de Moubarak avec le lobby juif était une manifestation du réchauffement des relations entre l'Egypte et le gouvernement Netanyahu, qui s’était exprimé dans une série de sujets au cours des derniers mois, comme l’autorisation accordée aux sous-marins israéliens de traverser le canal de Suez et les visites du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président Shimon Peres en Égypte.

Source : http://www.ynetnews.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA

Même sujet

Réfugiés

Même auteur

Roee Nahmias

Même date

18 août 2009