Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1783 fois

Negev -

Olmert lance le “Plan de Développement du Negev" en rasant des maisons Arabes

Par

Le gouvernement israélien, dirigé par le Premier Ministre Ehud Olmert, a lancé mercredi matin le "Programme de développement du Negev et de la Galilée" en démolissant trois maisons Arabes des villages de Al Za’roura et Al Boheira, deux villages non reconnus par Israel, dans le Negev.

Des dizaines de policiers israéliens et de forces spéciales ont gardé les bulldozers qui rasaient les maisons appartenant à Osama Farraj, qui devait se marier la semaine prochaine et y vivre avec son épouse.

La deuxième maison appartient à Awadalah Abu Jouda. Abu Jouda vivait dans sa maison avec son épouse enceinte et ses quatre enfants.

Des dizaines d'habitants se sont rassemblés dans le secteur afin d'essayer d'arrêter la démolition des deux maisons mais les policiers et les soldats israéliens étaient fortement présents dans le secteur et les ont empêché d'atteindre les deux maisons.

Après la démolition de la maison d'Abu Jouda, la police et les bulldozers se sont dirigés vers la maison d'Osama Farraj et l'ont rasée également.

Le père d'Osama a supplié les policiers de repousser la démolition la maison au moins jusqu'au mariage de son fils, mais ils l'ont rasée avec les meubles à l'intérieur.

"Ils ont transformé notre bonheur en peine, ils ont rasé la maison ainsi que ses nouveaux meubles qui nous ont coûtés plus de 150.000 Shekels (27.000 Euros)", a déclaré le père, "c'est un acte criminel, ils veulent raser la maison et tuer notre bonheur."

La troisième maison a été rasée dans le village d'Al Boheira. La maison appartient à Adel Al Awadat.


Hussein Al Rafai’a, Chef du Conseil Régional des Villages Non-Reconnus, a declare que le Conseil avait décidé de reconstruire les trois maisons et d'organiser une manifestation devant le bâtiment de la Knesset et d'y installer une tente pour protester contre les décisions injustes prises par des hauts responsables israéliens contre les Arabes du Negev afin de mettre en application ce qui est connu comme "Le Plan de Développement du Negev" qui a principalement pour but de construire de nouvelles maisons pour les colons.

Atiyya Al A’sam, à la tête de l'Association des Quarante, qui représente les villages non-reconnus en Israël, a indiqué que les démolitions répétées entrainaient des crises graves pour les habitants, en particulier parce que le gouvernement israélien n'essaye pas de leur fournir d'alternatives.

"C'est de la discrimination, du racisme, contre les Arabes du Negev", a déclaré Al A’sam, "Cela montre clairement la haine envers les Arabes".

En outre mercredi matin, la police israélienne a enlevé une tente installée par Noury Al Aqby, chef de l'Association des Quarante, qui est une association soutenant et protégeant les droits des Bédouins.

La tente, qui a été enlevée pour la deuxième fois en deux semaines, avait été installée sur sa terre dans lae secteur d'Al Araqeeb dans le Negev.

Les activistes Israéliens et Arabes ont construit la tente pour protester contre les mesures israéliennes et pour présenter au public l'histoire de la tribu Al Aqbi qui a été expulsée de sa terre à Al Araqeeb en 1951.


Source : IMEMC

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Negev

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

11 mai 2006