Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2006 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, 19 avril 2007

Par

Parraport préparé par Ghassan Bannoura

Second jour et fin de la Conférence internationale sur la résistance populaire non violente à Bil'in. L'armée israélienne continue d'enlever des civils en Cisjordanie.

Cisjordanie

Le second jour de la Conférence internationale sur la résistance populaire non violente, organisée à Bil'in, au nord-ouest de Ramallah, s'est terminé aujourd'hui. 60% des terres de ce village ont d'ores et déjà été annexées pour les colonies israéliennes illégales et la construction du mur israélien illégal de séparation.

Environ 400 personnes ont participé à la conférence internationale, qui espère créer un réseau qui permettra d'améliorer la coordination, de partager les ressources, de soutenir le travail d'autres pour la justice et de monter des campagnes conjointes pour stopper le mur illégal et mettre fin à l'occupation israélienne.


Jeudi à midi, l'armée israélienne a envahi les villages de Qawawis et Towani, au sud d'Hébron, a arraché des arbres et démoli des maisons.

A Qawawis, les troupes de l'armée israélienne, avec plusieurs bulldozers, ont pris d'assaut et démoli six fermes et un abri pour le bétail. Les soldats ont même montré un ordre de démolition à des familles qui vivent sous tentes depuis que leurs maisons ont été démolies il y a plusieurs mois par l'armée israélienne.

L'armée a démoli des maisons dans ce village en février dernier, mais avec l'aide d'organisations humanitaires internationales et israéliennes, les maisons ont été reconstruites. Toutefois, l'armée israélienne est arrivée aujourd'hui et les a démolies à nouveau, ont déclaré les villageois à IMEMC.

D'autres forces israéliennes, avec un bulldozer, ont détruit un puit et déraciné au moins 50 arbres appartenant à des fermiers palestiniens dans le village de Towani, également au sud d'Hébron. Les militants israéliens des droits de l'homme, arrivés rapidement après l'attaque militaire, ont dit à IMEMC que les soldats n'ont pas seulement déraciné des oliviers de 10 ans, mais les ont également emportés avec eux.

24 civils palestiniens ont été enlevés par l'armée israélienne au cours de l'invasion de plusieurs villes de Cisjordanie à l'aube ce matin. L'armée israélienne a déclaré que ces kidnappés étaient ce qu'elle appelle des "Palestiniens recherchés", mais des sources palestiniennes ont déclaré qu'ils étaient des civils.

Parmi les personnes enlevées, il y a Samih Subeh, le député du village de Taqua, près d'Hébron. Le maire de Taqua, Khaled Hamida, avait été enlevé par l'armée israélienne il y a plusieurs mois.

Gaza

Des sources de média palestiniens ont déclaré jeudi que tard la nuit dernière, des tireurs inconnus ont fait sauté un salon de coiffure à Beit Hanoun. Ils ont placé des explosifs devant la porte de la boutique et les ont fait exploser à distance. L'explosion a fait des dégâts aux boutiques voisines mais il n'y a eu de blessés.

La Bande de Gaza a fait l'objet d'une série d'explosions dans des boutiques et des cafés, au moment où le ministère de l'intérieur palestinien lance un plan de sécurité pour contenir les troubles internes dans la Bande côtière.



Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Non Violence

Même auteur

IMEMC

Même date

19 avril 2007