Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1353 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, 27 et 28 juin 2007

Par

Ce rapport a été préparé par Ghassan Bannoura

Gaza, Jénine, Naplouse, Bethléem et Ramallah ont été sauvagement attaquées par l'armée israélienne en masse. L'offensive se poursuit ce soir à Naplouse, où les résistants mènent une lutte acharnée et auraient grièvement blessé 1 capitaine et 7 soldats israéliens.

Mercredi 27 juin à Gaza

Au moins 13 Palestiniens ont été tué dans la Bande de Gaza lorsque l'armée israélienne a envahi la zone et attaqué deux quartiers. D'après les sources militaires israéliennes, deux soldats ont été sérieusement blessés par les affrontements avec les résistants palestiniens.

Les attaques israéliennes sur la Bande de Gaza ont eu lieu le lendemain du sommet quadripartites en Egypte au cours duquel le président palestinien Mahmoud Abbas et le premier ministre israélien Ehud Olmert se sont rencontrés. Selon les officiels égyptiens qui ont organisé le sommet, celui-ci avait pour but de renforcer Abbas et son gouvernement d'urgence.

Mercredi matin, les sources médicales palestiniennes ont rapporté que 5 palestiniens, dont un enfant, ont été tués et plusieurs autres blessés dans le quartier Al-Shija'iyeh, à l'est de Gaza, lorsque les tanks israéliens et l'artillerie ont tiré sur un secteur résidentiel très peuplé tôt le matin.

Mercredi après-midi, les tanks israéliens ont tiré sur des maisons, toujours dans le même quartier, et ont tué 3 palestiniens. Cette offensive israélienne aura fait 13 morts, dont un enfant, et 40 blessés, dont 7 sont dans un état critique.

2 résistants palestiniens ont été tués mercredi, à midi, dans des clashes avec les troupes d'invasion près de Gaza-ville. Les 2 hommes étaient membres des Brigades Al-Aqsa, la branche armée du Fatah.

Dans un incident séparé, les forces israéliennes ont envahi la secteur Abu Reida, à l'est de Khan Younis, au sud de la Bande de Gaza, et se sont affrontés avec les résistants. Un résistant palestinien a été tué.

Les témoins ont confirmé que l'armée israélienne a utilisé des civils palestiniens comme boucliers humains lorsqu'ils ont envahi la ville, et qu'elle s'est emparée de plusieurs maisons pour prendre position sur les toits.

Un 7ème palestinien a été tué lors d'une attaque aérienne israélienne qui visait sa voiture à Al-Shija'yeh. Les sources de la sécurité palestinienne ont dit qu'au moins 15 véhicules militaires israéliens ont envahi la Bande de Gaza à partir du Karni crossing et se sont affrontés avec les résistants.

En Cisjordanie

Un civil palestinien a été grièvement blessé au cours de l'invasion israélienne du camp de réfugiés de Jénine, mercredi à l'aube. Les forces israéliennes en masse ont attaqué le camp, fouillé et saccagé des dizaines de maisons. Lors de cette attaque, les troupes d'invasion ont tiré à l'aveuglette sur les maisons, blessant grièvement une personne.

Les forces militaires israéliennes ont mis le feu à de grandes parcelles d'oliviers, dans le secteur Tal Zev de la ville de Yatta, près d'Hébron. Les fermiers et les propriétaires des oliveraies ont dit que les feux ont démarré dans leurs champs situés près de la base militaire Zev, et que plus de 2000 oliviers et amandiers ont été entièrement brûlés.

Un groupe de tireurs inconnus ont kidnappé un résident à Beit Sahour, près de Bethléem, dans la nuit de mardi. Les témoins ont dit à IMEMC que des hommes supposés membres des Brigades Al Aksa, du Fatah, ont attaqué Baha Antar et ses amis alors qu'ils étaient dans la rue, près du poste de police de Beit Sahour, dans le centre ville.

Les tireurs ont blessé légèrement deux jeunes qui tentaient de les empêcher de kidnapper Antar. Aussitôt après l'attaque, des dizaines d'habitants se sont rassemblés sur les lieux de l'enlèvement et ont demandé qu'Antar soit libéré. Les chefs du Fatah de la ville, avec M. Hani Al Hayik, le maire de Beit Sahour, ont réussi à le faire libérer à l'aube.

Lorsque IMEMC lui a demandé ce qui s'était passé, Antar a dit que les ravisseurs l'avaient attaqué et battu. Les témoins ont rapporté à IMEMC que les officiers de police palestiniens locaux qui avaient vu l'attaque n'étaient pas intervenus.

Jeudi 28 juin

L'armada israélienne, accompagnée de bulldozers monstrueux, a attaqué Naplouse par toutes les entrées et a pris d'assaut le centre ville, la vieille ville et plusieurs quartiers, jeudi à l'aube.

Les sources de sécurité palestiniennes ont déclaré que l'invasion avait été mené par au moins 100 véhicules militaires et jeeps et que les soldats ont tiré dans tous les sens. Ils se sont emparés de plusieurs bâtiments pour encercler les hôpitaux locaux. Ils ont aussi saccagé les magasins et envahi plusieurs stations de radio locales pour diffuser des ordres militaires.

Au moins 30 palestiniens de Naplouse ont été kidnappés jeudi après-midi. A son habitude, l'armée a brisé le transformateur électrique à l'est de la ville, provoquant une coupure d'électricité à des centaines de maisons du secteur. L'armée s'est affrontée avec les résistants qui ont tiré des bombes artisanales placées sur les rues principales de la ville. Les tireurs d'élite militaires se sont positionnés au sommet des immeubles, pour tenter de tirer sur les résistants.

Un capitaine israélien et au moins 7 soldats ont été blessés, dont un sérieusement, selon les sources de sécurité palestiniennes. Les médias israéliens ont confirmé cette information mais ont dit que seulement 5 soldats avaient été blessés. L'opération est toujours en cours, et les troupes continuent à rentrer en force dans les maisons.

Dans d'autres villes de Cisjordanie , l'armée a kidnappé 16 palestiniens ce matin à l'aube. Ramallah a été envahie, ainsi que les villages voisins et au cours des fouilles des maisons, 12 palestiniens ont été kidnappés, tous du Jihad Islamique, selon le mouvement.

Bethléem a également été attaquée par des forces israéliennes en masse, qui ont fouillé et saccagé les maisons du centre ville et des camps de réfugiés, et kidnappé 3 civils.


Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Incursions

Même auteur

IMEMC

Même date

28 juin 2007