Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1625 fois

Palestine -

Palestine Aujourd’hui, le 11 Novembre 2008

Par

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a critiqué mardi le parti du Hamas dans la bande de Gaza en disant qu’il était responsable de l’échec de la conférence sur l’unité nationale au Caire. Pendant ce temps, les Forces d’Occupation Israélienne ont continué leurs campagnes d’arrestation en Cisjordanie.

Le Président palestinien Mahmoud Abbas, a accusé aujourd'hui le parti au pouvoir dans la bande de Gaza, le Hamas, d’avoir fait échouer les discussions sur l’unité nationale qui devaient se dérouler au Caire. Abbas a exhorté les Etats de la Ligue Arabe à prendre une position face à cette évolution de la situation.

Les deux partis rivaux, le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas dans la bande de Gaza, devaient assister à une conférence sur l'unité nationale au Caire pour mettre fin aux divisions internes et revenir avec un gouvernement d'unité nationale.

Le Hamas a demandé un report en raison de la domination dans la prise de décision de l’Organisation de Libération de la Palestine dirigée par Abbas, en particulier dans les négociations avec Israël.
Le Hamas a boudé les négociations de paix avec Israël entreprises par l'OLP en 1993, en signant des accords de paix avec l'Etat hébreu.

"Ceux qui souhaitent adhérer à l'OLP doivent respecter les responsabilités et les résolutions de l'OLP, puisque l’OLP honore ceux qui la rejoignent alors que d’autres n’apportent rien à l’OLP", a déclaré Abbas au cours d'une cérémonie spéciale à Ramallah, marquant le quatrième anniversaire du défunt Président Arafat.

Pendant ce temps, une unité spéciale des Forces d’Occupation Israélienne kidnappaient un habitant palestinien dans le camp de réfugiés de Jénine.

Dans la bande de Gaza, le parti au pouvoir, le Hamas, a interdit un festival jumelé avec Ramallah organisé en commémoration de la mort d'Arafat, il y a quatre ans. Le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza suite à des combats avec le parti du Fatah d'Abbas en Juin 2007.

Dans un autre développement, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNWRA) dans la bande de Gaza, a prévenu qu’elle allait cesser sa fourniture de services aux 750000 réfugiés enregistrés à Gaza car Israël a poursuivi sa fermeture des passages commerciaux pour le septième jour consécutivement.

Aujourd'hui, Israël a autorisé l’entrée d’une certaine quantité de carburant brut industriel nécessaire à la production d'électricité, après avoir plongé hier la bande de Gaza dans l'obscurité en raison de nombreuses pannes d’électricité suite au manque de carburant.
L'administration de l’Energie dans la bande de Gaza a déclaré que les livraisons étaient insuffisantes, en prévenant de futures coupures de courant, puisque les quantités qui ont été autorisées à entrer dans la bande de Gaza ne permettent le fonctionnement de la seule centrale électrique pendant seulement 30 heures.

L'armée israélienne a fermé la semaine dernière les passages commerciaux tels que Karni, Nahal Oz, Kissufim et Sufa suite aux attaques israéliennes contre Gaza, ce qui a incité les Palestiniens à tirer des roquettes artisanales sur des zones israéliennes voisines.


Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

11 novembre 2008