Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1796 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 11 janvier 2007

Par

Préparé par Joyce, Jane Smith et Ghassan Bannoura.

Ce jeudi à l'aube, les Forces d'Occupation Israéliennes ont envahi plusieurs secteurs de Cisjordanie et ont enlevé 23 Palestiniens, selon des sources palestiniennes.
A Gaza, des civils palestiniens ont utilisé la désobéissance civile non-violente pour empêcher une frappe aérienne contre une maison.

Palestine Aujourd'hui, le 11 janvier 2007


Photo du jour : Un soldat israélien pointe son arme sur le photographe lors d'une fouille de maisons à Naplouse - IMEMC

Cisjordanie

Ce jeudi à l'aube, les Forces d'Occupation Israéliennes ont envahi plusieurs secteurs de Cisjordanie et ont enlevé 23 Palestiniens, selon des sources palestiniennes.

Huit habitants ont été enlevés dans la ville de Qalqilia, au nord de la Cisjordanie .
Des véhicules de l'armée israélienne ont pris d'assaut la ville, attaqué et fouillé de nombreuses maisons. L'armée a quitté la ville aux premières heures du matin en emmenant les huit hommes vers une destination inconnue.
Parmi les personnes enlevées, il y a : Jihad Ishtawi, Islam Shalawit, Ahmad Qatawi et Mohamed Abu Qamar.


Hanni Bani O'dah, 36 ans, a aussi été enlevé ce matin quand les troupes israéliennes ont envahi Tamoun, un village situé au Nord de Tubas.
Des témoins ont déclaré que plus de 16 jeeps de l'armée étaient entrées dans Tamoun et avaient cerné la maison de Bani O'deh. Les soldats ont tiré à balles réelles et des bombes assourdissantes sur la maison de la famille avant d'y entrer par la force et de la fouiller.


L'armée israélienne a également envahi le camp de réfugiés d'Aida dans la ville de Bethléem, au sud de la Cisjordanie .
Les habitants ont déclaré que les soldats avaient attaqué et fouillé plusieurs maisons aux premières heures de la matinée, puis sont partis en faisant prisonniers Mohamed Abu Srour, 21 ans, et Arafah Abu Srour, 19 ans.



D'autre part, les Forces d'Occupation Israélienne ont enlevé au moins 10 Palestiniens dont quatre enfants, dans les invasions d'Hébron et de quelques villages voisins dans le Sud de la Cisjordanie .

Les soldats n'ont pas fait qu'attaquer et fouiller les maisons mais ils ont également saccagé et détruit ce qu'il y avait à l'intérieur, selon des témoins et des membres de la famille.

Des sources locales ont déclaré que quatre Palestiniens ont été pris à Hebron, dont Fathi Amro, 56 ans, le directeur général du bureau du Ministère des Lieux Saints de la ville.

Les soldats israéliens ont également enlevé quatre enfants dans le village de Sa'er, à l'est d'Hébron. Ils ont été identifiés comme étant : Thafer Al Fruch, 12 ans, Ayman Al Mutawar, 12 ans, Firas Al Fruch, 13 ans, et Bilal Al Mutawar, 14 ans.


Mohamed Al Takhman, 35 ans, a été enlevé par les Forces de l'Occupation israélienne qui ont attaqué sa maison à Al Thahria, une ville située au Sud d'Hébron.


Les Forces d'Occupation Israélienne ont envahi la partie basse de la ville de Jénine en début d'après-midi où elles ont enlevé Khalid Al Hajj,un homme politique affilié au Hamas et Ghassan Al Zughbi.

Al Hajj avait été libéré de prison en août 2005, après après avoir passé 3 ans dans un camp de détention en Israël. Les soldats ont envahi la ville peu de temps après que des unités spéciales en civil aient attaqué la maison d'Al Hajj, puis sont partis en emmenant avec eux Al Hajj et Ghassan Al Zughbi, un habitant du secteur




Bande de Gaza

Un groupe de civils palestiniens est parvenu à contrecarrer une attaque aérienne israélienne à Gaza mercredi soir en se rassemblant sur le toit de la maison visée dans un acte non-violent de désobéissance civile.

La stratégie israélienne d'utiliser des frappes de missiles contre des maisons de Palestiniens soi-disant "recherchés" avait été stoppée il y a deux mois quand les factions israéliennes et palestiniennes de Gaza se sont mises d'accord sur un cessez-le-feu.

Mais mercredi, Ibrahim Juma, un membre de la branche politique du Jihad Islamique, a reçu un appel téléphonique des autorités israéliennes lui disant que sa maison était sur le point d'être bombardée.

Cependant, au lieu d'évacuer sa main, Juma a appelé ses voisins et amis qui ont entouré sa maison et se sont installésur le toit pour tenter de faire rebrousser chemin à l'avion israélien qui s'approchait pour bombarder la maison. Le groupe est parvenu à arrêter le tir de missile par leur présence massive

Ce genre de désobéissance civile non-violente a été utilisé plusieurs fois ces derniers mois pour empêcher les tirs de missiles israéliens contre des maisons palestiniennes.

Les démolitions de maison par les forces israéliennes, que ce soit par des tirs de missiles ou par des bulldozers blindés, ont transformé 27.000 Palestiniens en sans-abri au cours des six dernières années de l'Intifada. Ces démolitions sont considérées comme illégales en vertu du droit international.




Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Non Violence

Même auteur

IMEMC

Même date

11 janvier 2007