Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1362 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui; le 13 Août 2007

Par

Ce rapport a été préparé par John Smith et Ghassan Bannoura.

En Cisjordanie, les Forces d'Occupation Israélienne effectuent une série d'attaques dans plus sieurs villes et villages et kidnappent au moins 19 civils palestiniens.
Dans la bande de Gaza, les Forces Exécutives affiliées au Hamas attaquent une manifestation de l'OLP dans la ville de Gaza.

Cisjordanie

Les Forces d'Occupation Israélienne ont effectué une large invasion dans les secteur de Jénine et de Qabatyia lundi matin, enlevant 11 Palestiniens.

Les témoins et les sources locales dans le secteur ont indiqué que Ahmad Sa'eed, 50 ans, Tareq Z'eeter, 29 ans, et Ahmad Ya'akpa, 45 ans avaient été kidnappés dans l'invasion.

Ailleurs, l'armée israélienne a kidnappé cinq autres Palestiniens de la ville de Fahma et un membre du Jihad Islamique dans le camp de réfugiés de Jénine.

Dans une opération séparée à Qabatyia, les Forces d'Occupation Israélienne ont enlevé un membre des Comités de la Résistance Populaire et un membre du Hamas après être entrées dans la ville dans un véhicule portant des plaques d'immatriculation palestiniennes. Les deux hommes ont été emmenés vers une destination inconnue.

D'autre part, des sources palestiniennes ont indiqué que l'armée israélienne avait attaqué lundi matin des maisons et kidnappé huit civils dans la ville d'Hébron et dans des villes voisines, au sud de la Cisjordanie .

Le tribunal palestinien dans la ville de Bethléem, au sud de la Cisjordanie , a libéré dimanche 10 membres du Hamas.

Les hommes avaient été arrêtés par les Forces du Fatah peu de temps après que le Hamas ait pris le contrôle de la bande de Gaza il y a environ deux mois.
Le président du tribunal, le juge Mohamed Abu Sondos, a libéré les 10 hommes en raison d'un manque de preuves.
Les forces de sécurité palestiniennes avaient précédemment refusé de libérer les prisonniers.

Abed Al Majeed et 12 autres Palestiniens ont été arrêtés à Bethléem suite à une accusation de tentative de former une division des Forces Exécutives dans la ville.
Les Forces Exécutives ont été déclarées illégales par le Président palestinien Mahmoud Abbas après que le Hamas ait pris le contrôle de la bande de Gaza il y a à peu près deux mois.


Dans la Vallée du Jourdain, les bulldozers de l'armée israélienne ont démoli lundi matin des abris pour animaux et des huttes de fermiers. Les habitants palestiniens vivaient et travaillaient cette terre depuis des centaines d'années.

Les autorités israéliennes ont justifié leur action en disant que le secteur était une Zone Militaire fermée et donc que l'accès aux civils était interdit.



Bande de Gaza

Dans la Bande de Gaza, diverses factions de l'Organisation de Libération de la Palestinien avaient organisé ce lundi une manifestations contre des soi-disant attaques récentes contre la liberté de la presse dans la Bande de Gaza. La protestation a eu lieu devant le quartier général du Conseil Législatif, situé dans le centre de la ville de Gaza.

Pendant la protestation, le Hamas et les Forces Exécutives ont attaqué les manifestants et les représentants de l'OLP.

Les représentants des factions ont déclaré qu'ils considéraient l'attaque comme un élément de la campagne incessante menée par les Forces Exécutives pour interdire toute critique du Hamas dans la région.

L'attaque est survenue après que les Forces Exécutives aient publié un décret interdisant toute manifestation non approuvée à l'avance par le Hamas.

Ahmed Abd Al-Rahman, le conseiller du Président palestinien Mahmoud Abbas et le porte-parole officiel du Fatah, a vivement critiqué l'attaque, en insinuant que l'événement montrait la véritable nature du mouvement Hamas et était en opposition avec leurs déclarations publiques d'adhérence à la démocratie et au langage du dialogue


Dans d'autres nouvelles liées à Gaza, le premier ministre italien Romano Prodi a déclaré dimanche qu'une nouvelle série de discusions avec le mouvement du Hamas était nécessaire si le mouvement devait se développer politiquement.

En s'exprimant lors d'une conférence en Italie, Prodi a suggéré que l'existence du Hamas était un fait et que le groupe devait être intégré au processus politique au lieu d'être exclu.

Malgré la déclaration de Prodi, un porte-parole de son gouvernement a déclaré que ces propos n'indiquaient en aucun cas un changement de la politique officielle de l'Union Européenne vis à vis du Hamas.



Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Incursions

Même auteur

IMEMC

Même date

13 août 2007