Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1416 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 13 novembre 2007

Par

Dans la Bande de Gaza, plusieurs partis politiques ont condamné la violence de lundi, qui a causé la mort à 7 palestiniens et fait des dizaines de blessés. Entre temps, en Cisjordanie, les forces israéliennes ont kidnappé 8 civils dans le nord de la région.

Bande de Gaza

Le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré mardi trois jours de deuil pour les personnes tuées lors des affrontements qui ont fait 7 morts et au moins 150 blessés. Dans une déclaration faxée à la presse, le bureau du Président a condamné la violence et annoncé trois jours de deuil pour les victimes.

Le Premier Ministre palestinien Salaam Fayyad a aussi critiqué sévèrement le mouvement Hamas pour les attaques, disant que leur punition était maintenant "un devoir national".

Le Jihad Islamique a également diffusé une déclaration mardi condamnant les affrontements internes, indiquant que le mouvement abhorrait tout usage de la force contre les civils palestiniens et appelant au retour au principe d'unité nationale.

Plusieurs partis de gauche ont aussi condamné la violence, et le député du Font Populaire de Libération de la Palestine, Khalida Jarrar, a demandé que les auteurs soient punis selon la lettre la plus dure de la loi.

En signe de respect pour les morts, une grève générale a eu lieu mardi, les magasins et les écoles de toute la Bande de Gaza restant fermés. Pendant ce temps, les sources médiatiques palestiniennes ont commencé à rafler les militants du Fatah impliqués dans l'organisation de la manifestation de lundi. Bien que nous ne connaissions pas le chiffre exact des arrestations, il semblerait que ce soit au moins une centaine de personnes, dont un conseiller du Président Abbas.

Cisjordanie

Les forces militaires israéliennes ont envahi les villes de Naplouse et de Qalqilia, kidnappant au moins 8 palestiniens. Cet après-midi, les sources israéliennes ont déclaré qu'un homme avait été pris à Bethléem, après avoir soi-disant jeté trois cocktails Molotov sur un bâtiment israélien.

Les services secrets intérieurs israéliens, connu sous le nom de Shin Bet, ont déclaré lundi soir que l'amnistie accordée à environ 170 membres des Brigades al-Aqsa affiliées au Fatah est un succès. L'information a suivi des déclarations précédentes selon lesquelles l'Autorité Palestinienne et le gouvernement israélien ont conclu samedi dernier un accord pour étendre l'amnistie à un nombre non révélé de combattants de la résistance.

Le mouvement Fatah a organisé mardi deux rassemblements séparés pour protester contre la violence de lundi dans la Bande de Gaza. A Ramallah, de nombreux partisans du Fatah sont descendus dans les rues, portant des drapeaux et des pancartes appelant le Hamas à stopper ses attaques dans la région côtière. A Bethléem, les militants du Fatah se sont rassemblés dans le centre ville avant de marcher jusqu'au bâtiment présidentiel, où ils ont fait une série de discours.

Des sources dans la manifestation ont déclaré à IMEMC que le mouvement Fatah du district de Bethléem avait tenu une conférence de presse demandant que les membres de la municipalité appartenant au Hamas quittent leurs postes et qu'ils ne soient plus autorisés à travailler pour l'Autorité Palestinienne.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

13 novembre 2007