Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1289 fois

Palestine -

Palestine Aujourd’hui, le 15 avril 2008

Par

Le gouvernement israélien approuve l’entrée d’un minimum de camions de carburant dans Gaza et les Forces d’Occupation Israélienne attaquent une organisation caritative en Cisjordanie

Des sources du gouvernement israélien ont déclaré aux agences de presse mardi qu'Israël allait reprendre la livraison d’un minimum de carburant à Gaza, juste assez pour permettre la production d'électricité ainsi que du gaz de cuisine.

Les sources israéliennes ont déclaré que toutes les cargaisons passeraient par le passage de frontière de Nahal-Oz situé au nord de la bande de Gaza, dès mercredi.

Mercredi dernier, Israël avait interrompu toute ses livraisons de carburant à la bande de Gaza, après une attaque de la résistance palestinienne contre le passage de Nahal Oz qui a tué deux Israéliens. Deux combattants de la résistance palestinienne avaient été tués dans l'attaque.

Le Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme basé à Gaza a déclaré aujourd'hui que l’embargo sur le transport de carburant avait paralysé le déplacement de 90% des habitants de Gaza. En outre, le Centre a déclaré que les secteurs de la santé, de l'eau et de l'éducation à Gaza étaient paralysés à 50% en raison des restrictions des livraisons de carburant.


Toujours dans la Bande de Gaza, un habitant palestinien de la ville de Deir Elbalah aurait été retrouvé mort ce mardi dans d’étranges circonstances. Selon les médias palestiniens et des témoins, Sami Khattab, un ancien agent des services de renseignements palestiniens a été retrouvé mort mardi matin dans la colonie israélienne évacuée de Nitsarim, au sud de la ville de Gaza.

Mardi à l'aube, l'armée israélienne a commencé à fermer des projets financé et exploité par l’organisation caritative islamique basée dans la ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie .

Cette organisation est également responsable de trois écoles et de deux orphelinats qui s’occupent de 7000 enfants dont 300 vivent dans des immeubles dont elle est propriétaire dans la ville d’Hébron.

Le 2 avril, l’organisation avait déposé un recours auprès de la Haute Cour de Justice israélienne qui avait accordé 4 jours à l'armée israélienne pour justifier ces fermetures et ces ordres d'évacuation. Cette échéance s’est terminée la semaine dernière sans que l'armée présente de justification officielle pour les ordres de fermeture. Au lieu de cela, mardi dernier l’armée a demandé plus de temps pour présenter son dossier.

A l’aube ce matin, l'armée israélienne a fermé une boulangerie gérée par l’organisation caritative islamique à Hébron, en indiquant que l'armée allait continuer ses fermetures.

Des sources de l’organisation ont déclaré que si l'armée fermait l’organisation, 300 enfants vont se retrouver à la rue, 5000 familles vont perdre des services d'aide sociale et 800 employés vont perdre leur emploi

Source : http://www.imemc.org/article/54234

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

IMEMC

Même date

15 avril 2008