Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2947 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 15 janvier 2008

Par

19 Palestiniens tués, au moins 50 blessés lors d'une attaque de l'armée israélienne à Gaza.
En Cisjordanie, ce sont les colons israéliens qui attaquent les fermiers palestiniens : 1 maison brûlée, 3.000 arbres arrachés.

Palestine Aujourd'hui, le 15 janvier 2008


L'armée israélienne a lancé une offensive militaire dans la Bande de Gaza aujourd'hui à l'aube. 19 Palestiniens ont été assassinés, et au moins 50 ont été blessés.

L'armée a envahi le quartier Al-Zaytona, près de Gaza ville, avec des tanks, des bulldozers et l'appui d'hélicoptères. Les Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont annoncé que parmi les 19 tués se trouvaient 13 combattants des Brigades qui ont affronté les tanks israéliens.

Parmi les morts, se trouve Hussam al-Zahar, fils du dirigeant Hamas éminent, le Dr. Mahmoud al-Zahar.

Selon les habitants du quartier, les tanks de l'armée ont continué à bombarder les maisons et les résistants, pendant que les bulldozers arrachaient des arbres et détruisaient des terres agricoles. Les médecins ont déclaré que les troupes d'occupation leur ont tiré dessus alors qu'ils évacuaient les blessés.



Un travailleur équatorien d'un kibboutz israélien situé près de la partie sud de la Bande de Gaza a été tué lors des combats entre les résistants palestiniens et l'armée israélienne d'occupation. Les sources israéliennes ont confirmé la mort de l'ouvrier équatorien et dit que la bataille avait duré plusieurs heures près de la base israélienne de Kitsfom, près de la partie sud de la Bande de Gaza.

Pendant ce temps, en Cisjordanie vers midi à Hébron, un groupe de colons extrémistes armés ont attaqué une maison palestinienne et lui ont mis le feu pendant que l'armée israélienne kidnappait les propriétaires de la maison.

D'après les sources palestiniennes locales, c'est un groupe de colons de Beit Hadasa, au centre d'Hébron, qui a attaqué et mis le feu à la maison palestinienne.

Lorsque les propriétaires de la maison et leurs voisins ont essayé d'éteindre l'incendie, les troupes israéliennes les ont attaqués, battus et les ont obligés à s'éloigner de la maison, la laissant brûler.

Aujourd'hui également, au sud d'Hébron, les bulldozers de l'armée ont arraché 3.000 arbres appartenant à des fermiers du village de Beit Ola. Les fermiers à qui appartiennent la terre ont déclaré que les troupes sont arrivées tôt ce matin et ont arraché les arbres ; lorsque les fermiers ont tenté de s'interposer pour protéger leurs arbres, les soldats leur ont tiré dessus et les ont obligés à se tenir à l'écart.

A Bil'in, toujours aujourd'hui, un groupe de colons armés et les troupes israéliennes ont attaqué des fermiers palestiniens et un journaliste. Les fermiers travaillaient dans leurs champs situés près du mur israélien illégal, construit sur leurs terres volées, lorsqu'un groupe de colons armés accompagné de soldats israéliens les ont attaqués et confisqué leur tracteur.

12 palestiniens ont été kidnappés aujourd'hui à l'aube lors d'une invasion israélienne de Naplouse et d'un village voisin.

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

IMEMC

Même date

15 janvier 2008