Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1416 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 26 avril 2007

Par

Ce rapport a été préparé par Polly Bangoriad et Ghassan Bannoura.

Les Forces d'Occupation Israélienne ont poursuivi leurs attaques contre des civils en Cisjordanie et elles ont lancé une opération de moyenne envergure dans la Bande de Gaza.
Les Nations Unies indiquent qu'Israel n'a ouvert le passage de Rafah que 50% des jours d'ouverture prévus entre le 4 et le 17 avril.

Palestine Aujourd'hui, le 26 avril 2007


Dessin : ISM

Bande de Gaza

Un rapport des Nations Unies publié ce jeudi indique qu'Israël n'a ouvert le passage de Rafah que 50% des jours d'ouverture prévus entre le 4 et le 17 avril. Le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), qui a rédigé le rapport, estime pourtant que les périodes d'ouverture actuelles sont les plus importantes depuis le début de l'année.

Depuis le 25 juin 2006, Israël a fréquemment fermé le passage de Rafah lors d'une série d'actions militaires, suite à la capture du soldat israélien Gilad Shalit par des groupes de la résistance palestinienne.

Des sources palestiniennes ont annoncé mercredi soir la mort d'un combattant palestinien qui avait été blessé en novembre 2006.

Omer Abu Shari'a, 26 ans, avait été gravement blessé par le bombardement de sa voiture par un avion de combat israélien. Abu Shari'a était soi-disant un activiste des Brigades Aqsa, la branchee armée du Fatah.


Mercredi soir, plusieurs véhicules de l'armée israélienne ont envahi le secteur de Soufa, au sud-est de Khan Younis, au sud de la Bande de Gaza.

Un Palestinien a été blessé lors d'une attaque israélienne à Jabalia, au nord de la Bande de Gaza.

Les soldats ont pénétré sur une distance 200 mètres et ont commencé à raser au bulldozer et à détruire les récoltes des Palestiniens. L'invasion a été effectuée à l'aide de trois tanks et de plusieurs véhicules de l'armée.



Cisjordanie

Les Forces d'Occupation Israélienne ont envahi jeudi plusieurs villes de Cisjordanie où elles ont enlevé au moins 15 civils palestiniens.

Les kidnappings se sont concentrés dans les villes de Naplouse, Ramallah et Bethléem. L'armée a utilisé son prétexte habituel : celui d'enlever des "Palestiniens Recherchés".

Pourtant, les sources palestiniennes ont indiqué que tous les palestiniens enlevés par l'occupant étaient des civils. La définition du terme "Palestinien Recherché" n'est pas claire en raison de la politique des autorités israéliennes de punition collective.

Jeudi, les Forces d'Occupation Israélienne ont détenu pendant plusieurs heures un groupe de bergers palestiniens au sud de Naplouse.

Des sources locales ont indiqué qu'un groupe de bergers palestiniens faisaient paître leurs moutons dans des champs qui appartiennent au village de Qariot, au sud de Naplouse.

Les soldats, stationnés dans la colonie illégale voisine d'Aeli, sont arrivés et ils ont détenu les bergers pendant un certain temps. Les soldats ont ensuite emmenés les bergers dans la colonie où ils les ont détenu pendant quatre heures.

Les bergers ont été libérés quand un groupe de solidarité internationale et de militants des droits de l'homme sont intervenus et sont parvenus à convaincre les soldats de libérer les bergers.


Jeudi matin, des combattants de la résistance palestinienne ont attaqué deux véhicules de l'armée israélienne dans deux attaques différentes au nord et au centre de la Cisjordanie .

La première attaque a eu lieu au sud de la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie , où des combattants de résistance ont fait exploser une bombe artisanale à proximité des jeeps de l'armée israélienne qui patrouillaient dans le secteur.

Un autre groupe de combattants de la résistance palestinienne ont attaqué un véhicule de l'armée israélienne sur la route Atara-Birzeit, près de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie . Les résistants ont lancé trois grenades à main sur les véhicules.

L'armée israélienne n'a pas fait état de victimes lors de ces attaques.

Les Brigades Abu Ali, la branche armée du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) ont revendiqué la responsabilité de ces attaques.

Le groupe a déclaré dans un communiqué de presse qu'il pousuivrait la résistance à l'occupation israélienne et qu'il rejetait tout accord de cessez-le-feu avec l'armée.



Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Résistances

Même auteur

IMEMC

Même date

26 avril 2007