Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1487 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 30 avril 2007

Par

L'armée israélienne a enlevé 17 civils palestiniens en Cisjordanie. Un employé palestinien du secteur public a tenté de se suicider pour protester contre le non-paiement de son salaire par le gouvernement.

Cisjordanie

Un groupe de colons israéliens illégaux a attaqué et saccagé la mosquée Al-Aqtab et les bureaux du Fonds islamique voisins dans le centre d'Hébron. Les colons, protégés par l'armée israélienne, ont pris d'assaut les deux bâtiments et jeté les meubles dans la rue, menaçant de les brûler lors des prochaines fêtes juives.


Les forces israéliennes ont envahi plusieurs villes de Cisjordanie et kidnappé au moins 17 civils palestiniens à l'aube. Parmi eux, 10 ont été enlevés à Naplouse. Les 7 autres ont été enlevés lorsque les troupes israéliennes ont attaqué et fouillé des maisons à Tulkarem, Ramallah et Bethléem.


Des tireurs anonymes ont ouvert le feu sur la maison d'un ancien officier de sécurité palestinien, à Hébron lundi à l'aube. La maison appartient au Major Jihad Abu Amer, directeur des services palestiniens de sécurité préventive d'Hébron. Des sources palestiniennes ont rapporté qu'un groupe inconnu a tiré à balles réelles sur la maison d'Abu Amer, causant des dommages considérables ; ils ont précisé que les tirs visaient les chambres de la maison.

Le Major Abu Amer a indiqué à IMEMC que l'attaque de sa maison faisait partie des efforts de groupes criminels organisés en Palestine pour stopper le plan que les forces de sécurité palestiniennes essayaient de mettre en place. Il a ajouté que lui et d'autres officiers mettant ce plan en œuvre continueraient leur travail en dépit des attaques jusqu'à ce que la loi et l'ordre soient restaurés en Palestine.


Des dizaines d'enseignants en colère ont envahi l'immeuble du Ministère de l'Education à Ramallah, lundi à midi. Les professeurs en grève, qui avaient organisé une protestation en face du ministère, sont entrés dans le bâtiment lorsque le Ministre de l'Education, Dr. Nasser Ad Deen Sha'er a refusé de les rencontrer. Les manifestants ont alors essayé d'entrer dans le bureau du ministre en chantant des slogans anti-gouvernement et en demandant leurs salaires en retard.

La grève, organisée par le syndicat palestinien des enseignants des écoles publiques, a commencé lundi en réponse au défaut du gouvernement de payer les salaires dus, comme prévu par l'accord signé avec le syndicat il y a plusieurs mois.

Le syndicat des fonctionnaires a annoncé lundi que ses membres seraient en grève générale à partir de mercredi. L'Autorité palestinienne n'a pas pu payer ses employés depuis que les USA, l'Union Européenne et Israël ont décidé d'imposer un embargo économique sur le peuple palestinien après la victoire du Hamas aux élections parlementaires de 2006.

Bande de Gaza

Un employé municipal palestinien de Khan Younis a tenté de se donner la mort à midi en se jetant par la fenêtre d'un bâtiment municipal. Il voulait protester contre le non-paiement de son salaire par le gouvernement palestinien.

Cet homme, dont l'identité n'a pas été révélée, n'a pas été payé depuis des mois par la municipalité qui l'emploie et semble avoir perdu tout espoir. La mairie a expliqué qu'il est entré dans le bureau du maire de Khan Younis, a ouvert la fenêtre et a tenté de sauter.

Des amis et des collègues se sont précipités et après plusieurs heures de discussion, ont réussi à le convaincre de ne pas le faire.


Un habitant palestinien de Khan Younis a été blessé après avoir été enlevé par des tireurs inconnus. Les forces nationales palestiniennes de sécurité ont dit que les tireurs ont kidnappé Abdelnaser Abu Ammouna, de Khan Younis, et l'ont sévèrement battu.


Depuis décembre 2006, la Bande de Gaza a vu une violence interne sans précédent, dont des affrontements Hamas-Fatah, des règlements de compte inter-familiaux, des vols et des attaques sur les biens des habitants ainsi que des enlèvements. Il y a presque deux semaines, le ministre de l'intérieur palestinien a lancé un plan de sécurité de 100 jours pour tenter de mettre fin à une telle anarchie dans le région côtière.



Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

30 avril 2007