Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2024 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 6 février 2007

Par

Ce rapport a été réalisé par Polly Bangoriad and Ghassan Bannoura

La démolition est entreprise par les autorités israéliennes près de la Sainte Mosquée al-Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem, alors que deux délégations palestiniennes représentant les partis rivaux du Fatah et du Hamas partent à La Mecque, Arabie Saoudite, pour dialoguer.

Palestine Aujourd'hui, le 6 février 2007


Photo : Travaux Porte Mugrabi à Jérusalem


Jérusalem

Mardi matin, les bulldozers israéliens ont commencé à démolir le pont vers la Porte Mugrabi, l'une des principales entrées de la Mosquée al Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem.

Alors que les autorités israéliennes démarraient aujourd'hui les travaux controversés de démolition, des jeunes palestiniens sont descendus dans les rues pour exprimer leur opposition.

Des affrontements ont eu lieu entre les forces armées israéliennes et les jeunes lanceurs de pierres dans la rue Salah A-Din et dans le camp de réfugiés de Shoafat, au nord de Jérusalem. 11 jeunes ont été arrêtés.

Le groupe religieux Waqf déclare que raser cette butte menacera les fondations de la totalité de l'enceinte Al-Aqsa, qui date du 7ème siècle.

Selon les médias israéliens, la semaine dernière, le contrôleur de Jérusalem, Mme Shulamit Rubin, a jugé illégal le permis émis pour les travaux du site Mugrabi, parce que les directeurs des travaux de creusement n'ont pas soumis un plan détaillé, et elle a envoyé un rapport à tous les organes municipaux concernés.

Lundi, l'association "Cité des Peuples" et Peppe Alalo, membre du conseil municipal, ont envoyé une lettre urgente disant au Procureur général Menachem Mazuz que l'illégalité des travaux de fouilles était bien connue de la municipalité. Toutefois, cette alerte a été ignorée. Le gouvernement israélien a récemment décidé de démolir la butte, aux fins de construire une route pour les colons israéliens.

Ehud Olmert a récemment également donné la permission de construire une synagogue à 40-50 mètres de la Mosquée al-Aqsa.

La communauté palestinienne craint qu'Israël utilise ces travaux de creusement comme stratagème pour poursuivre sa politique de nettoyage ethnique des Palestiniens de Jérusalem Est, prise par Israël lors de la guerre de 1967.

Les projets de construction d'une synagogue juste à côté de la Mosquée al-Aqsa font redouter que la totalité de la zone soit petit à petit vidée et reconstruite, forçant encore plus de Palestiniens à partir après que les autorités israéliennes aient démoli leurs maisons.


Cisjordanie

Selon des sources palestiniennes à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie , des forces armées israéliennes massives ont envahi la ville, blessé un homme et kidnappé une dizaine d'autres mardi matin. Les troupes israéliennes, avec des blindés et un bulldozer, ont donné l'assaut à Naplouse et à la vieille ville, encerclant de nombreuses maisons, les fouillant et les mettant à sac avant de kidnapper les dix hommes.

Des sources médicales de la ville ont rapporté qu'un homme a été blessé lorsque les soldats israéliens ont attaqué un centre commercial dans le centre de Naplouse. Des témoins déclarent que le blessé ainsi que trois autres hommes ont été enlevés par les forces armées. Tous les prisonniers ont été emmenés vers un camp militaire de détention inconnu.

Mardi matin, les troupes ont envahi Kufer Kalil, au sud de Naplouse, et enlevé un homme après avoir fouillé et pillé des maisons. Il a été emmené vers un camp militaire de détention inconnu.

Dans le sud de la Cisjordanie , l'armée israélienne a kidnappé deux Palestiniens dans la ville de Surif, près d'Hébron, après avoir attaqué leurs maisons.



Réunion de La Mecque

Deux délégations palestiniennes représentant des deux partis rivaux, le Fatah et le Hamas, sont parties pour La Mecque, en Arabie Saoudite, pour dialoguer et tenter de mettre un terme aux affrontements actuels dans la Bande de Gaza.

Les Palestiniens espèrent que cette rencontre mettra fin au bain de sang et formera un gouvernement d'unité nationale qui allègera la pression de l'embargo international imposé. Les Etats-Unis et l'Union européenne ont cessé les versements de fonds à l'Autorité Palestinienne à la suite de la victoire écrasante du Hamas aux élections parlementaires palestiniennes de Janvier 2006.

Israël a saisi près de 550 millions de dollars de taxes qui étaient dues à l'Autorité Palestinienne, après que le Hamas ait formé le gouvernement palestinien en Mars. Seuls 100 millions de dollars ont été rendus le mois dernier.

Depuis plus de 5 mois, le Hamas et le Fatah négocient un gouvernement d'unité basé sur le document d'accord national émis par les Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, mais ils n'ont pas réussi à mettre cet accord en application.


Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

6 février 2007