Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1619 fois

Palestine -

Palestine Aujourd'hui, le 8 novembre 2007

Par

En Cisjordanie, l'armée israélienne a kidnappé au moins 25 palestiniens dans une série de raids dans toute la région. Pendant ce temps à Gaza, des affrontements internes entre le Hamas et le Jihad Islamique ont fait un mort.

Cisjordanie

Les forces militaires israéliennes ont attaqué ce matin les villes de Naplouse, Jénine et Salfit, saccageant les maisons et volant des biens.

A Jénine et à Salfit, les troupes ont attaqué et fouillé des dizaines de maisons des habitants, cherchant de soi-disant "Palestiniens recherchés". Il n'y a pas eu d'enlèvement. Pendant ce temps, à Naplouse, les forces israéliennes ont attaqué deux mosquées près de la vieille ville et kidnappé six civils.

Toujours à Naplouse, un Palestinien a été tué et de nombreux autres blessés dans une explosion qui s'est produite dans un immeuble abandonné, due à une mine israélienne qui n'avait pas explosé, et qui avait été laissée dans le bâtiment.

Au sud de la Cisjordanie , les troupes israéliennes ont attaqué Bethléem et les environs d'Hébron, kidnappant au moins 19 Palestiniens.

Près d'Hébron, les troupes ont attaqué la ville de Beit Omar, y ont imposé un couvre-feu total, ont occupé plusieurs maisons et ont kidnappé 19 civils.

Près de Bethléem, les troupes israéliennes ont attaqué le village de al-Fourdess, à l'est de la ville, ont fermé toutes les routes allant au village et démoli deux maisons, en dépit du fait qu'un procès soit en cours au sujet de leur légalité.

Bande de Gaza

Les forces israéliennes ont envahi un village bédouin au nord de Gaza, détruit les biens des personnes et kidnappé de nombreux palestiniens. Les témoins de l'attaque ont rapporté que les troupes sont entrées dans le village, ont attaqué plusieurs maisons, ont confisqué et vandalisé les biens.

Après que les soldats se soient emparés des maisons et y avoir installé leurs postes militaires, les bulldozers israéliens sont entrés sur la zone, ont rasé des hectares de terres palestiniens et détruit plusieurs routes. Un grand nombre de Palestiniens, dont nous ne savons pas encore le nombre, ont été kidnappés pendant l'attaque, parmi eux Ziyad Abu Farya, Chef du Conseil local du village.

Les Brigades al-Quds, la branche armée du Jihad Islamique, a revendiqué la responsabilité d'avoir tiré sur deux soldats israéliens près du carrefour de Kisufim, au sud de la Bande de Gaza.

Quelques heures après, plusieurs factions de la résistance, dont les Brigades Abu Ali Mustafa, la branche armée du FPLP, les Brigades Nationale de la Résistance, la branche armée du FDLP, et les Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont annoncé avoir tiré plusieurs roquettes artisanales sur le territoire israélien.

Un Palestinien a été tué et deux autres blessés lorsqu'un groupe de personnes appartenant au Jihad Islamique qui participaient à des obsèques se sont affrontées avec des policiers palestiniens à Rafah. Les témoins ont dit à IMEMC que les chefs des deux groupes ont contenu l'incident.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

8 novembre 2007