Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1869 fois

Palestine -

Paul McCartney embrasse l’Apartheid israélien

Par

> info@Boycottisrael. ps

PACBI regrette l’insistance de Paul McCartney à donner son concert prévu en Israël, en dépit des nombreux appels lui demandant de l'annuler en raison des crimes qu’Israël commet à l’égard des Palestiniens, en particulier son siège actuel dévastateur et illégal qu’il impose aux 1,5 millions de Palestiniens vivant dans Gaza occupée.

Non seulement, ce concert violera le boycott culturel palestinien à l’égard d’Israël, mais il montrera que McCartney tolère ou ignore en toute indifférence la réalité d'Israël en tant que puissance coloniale et État d'apartheid qui opprime les Palestiniens autochtones et occupe des terres arabes. Tout comme dans la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud, les Palestiniens demandent aux artistes internationaux d'user de leur responsabilité morale en n’allant pas en Israël jusqu'à ce que la liberté, la justice, l'égalité et les droits de l'homme soient respectés pour tous.

Dans une récente interview accordée aux médias, McCartney a avoué : "J'ai été contacté par différents groupes et organes politiques qui m'ont demandé de ne pas venir ici. J'ai refusé. Je fais ce que je crois, et j'ai beaucoup d'amis qui soutiennent Israël."

Cependant, l'opinion publique au Royaume-Uni ne soutient pas l'occupation et les violations du droit international d’Israël. Les médias ont révélé, en outre, que beaucoup de gens à Liverpool appréhendent le concert de McCartney en Israël. Maintenant, Sir Paul aura beaucoup moins d'amis dans le monde, ceux qui défendent encore les droits de l'homme et abhorrent l'apartheid.

Pour ajouter l'insulte à l'injure, McCartney a déclaré aux médias : «J'ai entendu tant de choses à propos de Tel-Aviv et d'Israël, mais entendre est une chose et faire l'expérience par vous-même en est une autre." N’avait-il pas entendu aussi encore plus de choses à propos de Sun City en Afrique du Sud? Cela ne lui aurait-il pas été suffisant pour ignorer l’appel au boycott du mouvement anti-apartheid en Afrique du Sud ?

Israël est reconnu par les Nations Unies et l'écrasante majorité des nations dans le monde entier en tant que puissance occupante répressive qui maintient ses colonies illégales dans les Territoires Palestiniens Occupés (TPO) et viole de façon continuelle le droit international.

En dépit de notre dénonciation de la réelle complicité de Paul McCartney dans la couverture de l'occupation israélienne et du système d'oppression raciale, la Campagne Palestinienne pour un Boycott Culturel et Universitaire d'Israël (PACBI) condamne fortement et sans aucune équivoque toutes les menaces de violence portées contre lui ou, d'ailleurs, contre toute autre personnalité culturelle ou universitaire qui déciderait de se rendre en Israël, en violation du boycott palestinien d'Israël.

En tant que mouvement de résistance civile dont le message est ancré dans un attachement indéfectible aux droits universels des droits de l'homme et une responsabilité éthique, nous nous efforçons de persuader les gens, de faire appel à leur intelligence et à leur cÅ“ur pour qu’ils boycottent Israël - par le biais de campagnes de sensibilisation du public et de pression non-violente - en raison de son occupation, de son oppression raciste et de son système unique d'apartheid.

Source : http://electronicintifada.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

PACBI

Même date

16 septembre 2008