Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1509 fois

Gaza -

Petition devant la Haute Cour pour mettre fin à la terrible situation au passage de Rafah

Par

> Shabtai@phr.org.il

Physicians for Human Rights-Israel, ainsi que Al-Mezan Center for Human Rights, Gaza Community Mental Health Programme et 12 habitants de la Bande de Gaza qui sont actuellement bloqués du côté égyptien du passage de la frontière de Rafah ont déposé une pétition devant la Haute Cour israélienne aujourd’hui pour demander que l’armée israélienne trouve immédiatement une solution acceptable à la crise actuelle au passage de Rafah.

Plus de 2500 Palestiniens de la bande de Gaza dont des malades, des enfants et des personnes âgées - sont actuellement bloqués du côté égyptien du passage de Rafah - certains attendent là depuis plus de deux semaines.


L’une des signataires de la pétition est une femme enceinte que la situation met aussi bien en danger la santé du foetus que celle de la mère. Selon de diverses sources de santé ,il y a environ 1000 patients ou plus, qui reviennent de soins médicaux.


Depuis le 10 juillet 2004, le passage est fermé dans les deux sens et n’a été ouvert que 2 jours.
Ceci a créé une situation dans laquelle les gens qui reviennent d'Egypte vers Gaza, dont beaucoup sont sous traitement médical, ne peuvent pas rentrer chez eux. Ils ne peuvent également pas retourner en Egypte pour des problèmes d’argent.

Le passage de Rafah est essentiellement le seul point de sortie et d'entrée pour les habitants palestiniens de la bande de Gaza. Les autorités israéliennes indiquent qu'elles ont fermé le passage pour des raisons de sécurité.


Ces personnes manquent sérieusement des provisions de base tels que les médicaments, la nourriture et l'eau. Les gens attendent dans un petit abri confiné. D’après les témoignages reçus par Al-Mezan Center et Physicians for Human Rights-Israël, la situation est terrible.


Les signataires de la pétition indiquent qu'Israël, comme décrété dans des précédents jugements de la Haute Cour Israélienne et selon la Loi Humanitaire Internationale (IHL), doit se préoccuper des besoins humanitaires de ces personnes, bien que, en raison des restrictions israéliennes, elles soient physiquement situées à l'heure actuelle en Egypte.

D’autre part, la Haute Cour a déjà énoncé précédemment (lors d’une pétition présentée par Physicians for Human Rights-Israël, et. al. devant la Haute Cour lors de l'incursion dans Rafah en mai 2004) que l'armée doit s’inquiéter elle-même de la santé et des besoins humanitaires de la population civile palestinienne avant de lancer une action militaire


Actuellement, l'armée israélienne a seulement offert des solutions symboliques pour résoudre le problème, tel qu'avoir 5 bus palestiniens par jour pour transférer les gens vers Gaza en passant par le passage de Nitsanim (à 70 kilomètres au sud de Rafah). Avec plus de 2500 personnes bloquées, cette solution n'est pas vraiment une option.


Les signataires de la pétition exigent que le passage soit ouvert, et si cela n'est pas possible, que l’armée leur fournisse des solutions alternatives acceptables.


Les signataires de la pétition qui sont représentés par l’avocat Ihab `Iraqi, demandent qu’Israël se soucie des besoins humanitaires de la population et trouve une solution immediate, avec ou sans la ccopération de l’Autorité Palestinienne, ce qui est exigé par l’LHI [Loi Humanitaire Internationale] et la décision de son propre tribunal.


Pour plus d’informations :

Maskit Bendel, +972-54-7700477, ou Shabtai Gold, +972-54-4860630

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

Physicians for Human Rights

Même date

1 août 2004