Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2361 fois

Gaza -

Plus de cent martyrs, le cabinet israélien approuve une invasion terrestre

Par

11.07.2014 - Au quatrième jour de l'agression israélienne contre la bande de Gaza, les pertes des civils palestiniens ne cessent de grimper. Plus de 102 martyrs, dont 20 femmes et 22 enfants et plus de 670 autres blessées dans les bombardements israéliens.

Selon une source militaire israélienne, l'aviation de l’occupation a mené 210 raids en 24 heures contre la bande de Gaza, dont 50 durant la nuit de jeudi à vendredi, ce qui porte à 1100 les cibles palestiniennes visées depuis le début de l'offensive.

Vendredi matin, six Palestiniens sont tombés en martyre dans deux raids israéliens distincts contre des maisons de la bande de Gaza.

Un raid sur une maison appartenant à la famille Ghannam, dans le sud de la bande Gaza, a couté la vie à 5 membres de cette famille. 4 femmes ont été dégagées des décombres.

La frappe a également fait 15 blessés, a précisé le porte-parole des services d'urgence Ashraf al-Qudra.

Précédemment, selon la même source, un Palestinien, Anas Abu al-Kass, 33 ans, est tombé en martyre dans un raid contre son domicile dans le quartier de Tel el-Hawa, dans la ville de Gaza.

Quinze frappes ont touché ce quartier, d'après des témoins gazaouis.

Les préparatifs d’une invasion terrestre se poursuivent

Entre-temps, les préparatifs d'une invasion terrestre de Gaza se poursuivent. Le cabinet israélien a approuvé une offensive terrestre contre l’enclave palestinienne, selon la chaine panarabe AlMayadeen.

Selon un porte-parole de l’occupation, 33.000 réservistes ont d'ores et déjà été mobilisés pour remplacer les soldats du contingent dans les régions militaires Nord et Centre afin de pouvoir les déployer près de la bande de Gaza.

"Au total, nous disposons de trois brigades d'infanterie près de Gaza, et une ou deux autres brigades supplémentaires vont être déployées dans les prochains jours", a-t-il précisé.

Pour sa part, le ministre chargé des services des renseignements israéliens, Youval Steinitz, a déclaré ouvertement qu'une « telle option se rapproche ».

« Il se peut que nous soyons obligés de prendre temporairement le contrôle de la bande de Gaza pendant quelques semaines pour démanteler l'armée terroriste que le Hamas a formée, même si le prix à payer pour nous est élevé », a-t-il prévenu.

Les brigades al-Qassam menacent

Cependant, la résistance s’est dite prête à contrer toute agression terrestre contre Gaza, et à infliger un coup dur à l’occupant.

Dans ce contexte, les brigades al-Qassam du Hamas ont affirmé qu’une offensive israélienne au sol serait "une opportunité pour libérer les prisonniers palestiniens, retenus dans les geôles de l’occupation. Ce n'est pas à eux de décider quand et comment la guerre se terminera".

Et d’ajouter : "Les Brigades al-Qassam n'ont pas commencé cette guerre mais sont prêtes à combattre pendant très longtemps et si les martyrs tombent cela ne nous rendra que plus forts car c'est ce que nous attendons".

Dans des vidéos diffusées par la chaîne Al-Aqsa, le Hamas a menacé « Israël »: ''Nos missiles vont faire de Tel-Aviv une véritable boule de feu".

Les brigades AlQassam ont en outre brouillé la diffusion de la 2ème chaine de télévision israélienne, diffusant à sa place un message menaçant à l’encontre de l’entité sioniste.

Riposte de la résistance

Les Palestiniens ont tiré jeudi plus de 141 missiles sur les colonies, selon le quotidien israélien Yediot Aharanot.

Vendredi matin, une roquette tirée depuis Gaza est tombée sur une station d'essence dans la colonie d’Eshdod. 8 colons ont été blessés dont un grièvement atteint.

La station-service a pris feu ce qui a provoqué des explosions, a indiqué la radio publique de l’occupation.

Les médias israéliens ont en outre fait état de la chute de 4 missiles de type M75 sur l’aéroport de Ben Gurion.

Deux missiles se sont abattus sur Tel Aviv et la région de Gush Dan.

Plusieurs salves de roquettes ont également été revendiquées par les brigades al-Qassam à Haïfa et Hadera, au nord de l'entité sioniste.

Les salves de roquettes sur les colonies frontalières de la Bande de Gaza dont Sdérot et Nétivot n’ont pas non plus cessé.

6 missiles de type Qassam se sont abattus vendredi matin sur la base militaire israélienne de Tasnim.

Selon l’armée d'occupation israélienne, 548 missiles palestiniens ont été lancés sur les colonies depuis le début de l'agression contre Gaza.

Par ailleurs, les médias israéliens ont fait état d’une infiltration présumée par la mer des combattants dans le sud de l'entité sioniste (Eilat). La route entre la frontière de Taba et les hôtels de la ville balnéaire du sud a été fermée et les plages évacuées. Les forces d'occupation sont à la recherche de ces combattants, a-t-on ajouté de même source.

Tirs de roquettes à partir du Liban et de la Syrie

Entre-temps, deux roquettes tirées à partir du sud du Liban ont touché vendredi matin une colonie du nord de l’entité sioniste, selon une porte-parole israélienne.

La radio publique a précisé que deux roquettes de type Katioucha avaient atteint un secteur situé au nord de la colonie de Kyriat Shmona.

"Nous allons mener une enquête pour savoir s'il s'agissait d'un acte symbolique ou de quelque chose de plus substantiel," a déclaré le porte-parole de l’occupation sans donner d'autres précisions.

Et puis depuis la Syrie, 3 obus ont également été tirés contre le Golan occupé, ont révélé des sources israéliennes.


Photos du terrorisme sioniste sur le site du PCHR-Gaza

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Al Manar

Même date

11 juillet 2014