Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2509 fois

Gaza -

Point au 21 Avril du Pôle Logistique de OCHA au sujet de l’aide humanitaire à Gaza

Par

• Un représentant du Groupe de Logistique assistera à la réunion de Groupe Sanitaire la semaine prochaine
• Le Pôle Logistique mettra à jour les informations sur l’état des autorisations des cargaisons humanitaires avec des suggestions de la part des participants
• Les chefs de secteur/groupe souhaitant faire une présentation au COGAT au nom de leur secteur doivent prendre contact avec le Pôle Logistique (Bo Andren)
• Prochaine réunion du Pôle Logistique: Mardi 05 Mai – 12h OCHA Jérusalem

Suivi des Points d'Action de la réunion 30 Mars

• Le Pôle Logistique tiendra une réunion au niveau technique dans la bande de Gaza pour discuter de l'installation de l'éclairage de l'aire de passage de Kerem Shalom vers la bande de Gaza et de l’éventuelle construction d'une deuxième zone de ravitaillement.

Aucun progrès tangible n'a été réalisé. Il a été convenu que le Pôle Logistique, le Projet de Facilitation du Commerce de l'USAID et l'UNRWA demandent aux autorités israéliennes de lancer le projet d'expansion du passage et d’installer l'éclairage du côté de Gaza.

Le Pôle Logistique, l'USAID et l'UNWRA continueront à travailler sur ce sujet pour le compte de la communauté humanitaire. Il est important que ceux qui s’occupent de l'expansion de Kerem Shalom réitérent la même demande afin de maintenir une cohérence.

• Le Pôle Logistique fournira un rapport sur l'application de la décision du Conseil des ministres du 22 Mars sur la levée des restrictions pour les livraisons de nourriture à Gaza.
Aujourd’hui, la situation est la même qu’avant le 22 Mars: Les autorités israéliennes étudient toujours au cas par cas les livraisons de cargaisons humanitaires, y compris la nourriture.

• Le Pôle Logistique rédigera un format standard pour la présentation des procédures de dédouanement en discussion avec COGAT.
Le Pôle Logistique a élaboré un format standard pour la présentation des demandes de dédouanement à COGAT. L'objectif est d’enregistrer les procédures de COGAT, telles que les dates de présentation des listes de colisage et autres documents.

Cela devrait empêcher les demandes répétées d’une même information et d'aider la communauté humanitaire et COGAT à garder une meilleure trace des demandes en attente.
COGAT se félicite de cette initiative parce qu'ils sont surchargés de dossiers, étant donné le retard de cargaisons en attente.

OCHA a proposé que le Pôle Logistique comprenne une référence au chiffre du projet Flash Appeal, lorsque cela est pertinent. L'ajout d’un numéro de don de l’Autorité Palestinienne pour l'importation de marchandises, est également important afin de permettre à COGAT le suivi des cargaisons dans leur base de données.


2. Informations de Gaza

• Près de 300 palettes ont été transportées dans la bande de Gaza par le Groupe de Logistique au cours des trois dernières semaines. Le Pôle Logistique rencontrera une entreprise privée dans la bande de Gaza pour examiner les améliorations abordées du passage de Kerem Shalom. L’USAID et l'UNWRA sont également invités à assister à la réunion.


Informations d’Al Arish

• Le 14 avril, le gouverneur du Nord-Sinaï s’est adressé aux ONGs et aux donateurs sur la question de l'accumulation des dons d'aide humanitaire à El Arish. Le Gouverneur a souligné les points suivants:

1. Toutes les denrées alimentaires de base expirant en Octobre 2009 devraient être distribuées à la population égyptienne. Il est de la responsabilité du pays donateur de disposer des denrées alimentaires qui ont déjà expiré.

2. Les donateurs ont jusqu'au 30 avril pour faire entrer les autres produits dans la bande de Gaza ou les ramener dans leur pays d'origine. Les Libyens sont déjà organisé le retour de 1500 tonnes d'aide humanitaire en Libye.

3. Les donateurs devront payer les frais d'entreposage et de douane pour les marchandises bloquées à ce jour à El Arish.


• Le Pôle Logistique fermera son bureau d’Al Arish, le 30 avril 2009. Au cours du dernier mois, l’équipe du Pôle Logistique a fourni des conseils aux pays donateurs pour gérer les cargaisons non livrées. Depuis le 02 avril, le Pôle logistique n'a reçu aucune demande de transport. Il a été clairement indiqué aux donateurs que le transport de fret humanitaire à destination de Gaza par l'Egypte ou la Jordanie était complexe et coûteux.

• La Société du Croissant-Rouge koweïtienne a fait entrer dans Gaza 185 palettes d’appareils de cuisine par le passage de Rafah au cours des derniers jours.


4. Point d'information - tour de table

Afin de planifier les déplacements des marchandises, le Pôle Logistique invite les participants à la réunion à partager l'information en amont.

• Le PAM envisage d’apporter 12.000 tonnes de denrées alimentaires dans la bande de Gaza au cours des deux prochains mois.

• L'UNICEF a 800 kits de sciences et maths et 16 palettes de lait qui sont actuellement en attente d'autorisation des douanes - qui devraient être transportés la semaine prochaine. L'entrepôt est en train de devenir un magasin de Toys-R-Us avec l’accumulation de jouets en bois et de cabanes de jeu en bois.

Trois groupes électrogènes et des pompes à eau sont également bloqués. 924 mètres de conduites d'eau en plastique (25 cm de diamètre) sont en attente de dédouanement et 7000 mètres de tuyaux en plastique vont arriver. Lorsqu’ils entreront dans Gaza, ils aideront 70.000 personnes. COGAT a déclaré avoir besoin de plus de temps pour examiner la cargaison.

Deux unités de dessalement d'eau et deux camions de 10.000 litres sont également en attente d'être livrés. Toujours en attente de dédouanement, il y a aussi 30.000 sacs scolaires de l'UNICEF.
En raison des retards, l'UNICEF est à court d'espace de stockage et pourrait demander de l'aide à l'avenir.

• Save the Children dispose de 200 palettes de marchandises qui doivent être transportées par le Pôle Logistique.

• Mercy Corps International a deux camions de matériaux de construction à qui le COGAT a refusé l'autorisation. Ces matériaux sont nécessaires d'urgence pour les programmes de logement dans la bande de Gaza. Le Pôle Logistique continuera à faire pression pour le dédouanement de ces cargaisons et attire l’attention de l'OCHA. L’UNSCO doit s'assurer que le Coordonnateur des Affaires Humanitaires est au courant.

La FAO attend depuis longtemps le dédouanement de médicaments vétérinaires. Cette cargaison a été rejetée à trois reprises et a été annulée et rendue au donateur. La FAO va maintenant présenter une demande d'autorisation pour un autre type de médicament.

• La FAO a également dû annuler son expédition de semis d'arbres fruitiers après que COGAT ait expliqué la raison du rejet : Lorsque les arbres sont grands, ils pourraient être utilisés comme couverture aux terroristes pour lancer une attaque. Une cargaison de palmiers-dattiers est maintenant en attente d’autorisation pour sa livraison ainsi que des engrais, des conduites d'eau et du matériel de laboratoire et des produits nécessaires à la chaîne du froid. Ce projet est coordonné avec le Ministère de l'Agriculture.

• L'OMS fournit des médicaments et du matériel à Gaza. Il y a des demandes d’aide d’ONG pour le transport de matériel médical pour la phase post-crise.
L'OMS va devoir revoir leur stratégie afin de tenir compte de ces demandes, tout en continuant à se concentrer sur les besoins urgents, et prendra contact avec le Pôle Logistique. Le Ministère de la Santé a demandé d’envoyer un représentant du Pôle Logistique à une réunion du secteur de la santé à Ramallah.


5. Interaction du Pôle Logistique avec COGAT

• La réunion hebdomadaire avec COGAT va reprendre aujourd'hui, après une pause pendant la période des Fêtes. L’USAID, le CICR, l'Union Européenne, l’UNSCO/OCHA et le Pôle Logistique y assistent régulièrement. Chaque semaine, et au cours de réunions bilatérales, le Pôle Logistique aborde les cas en suspens avec COGAT présentés dans le document sur la Situation des Autorisations pour les Cargaisons Humanitaires sur le site du Pôle Logistique.
Les participants sont invités à vérifier la liste pour l'exactitude des données ou les informations manquantes au lien suivant: http://www.logcluster.org/

• COGAT a accepté que d'autres représentants du Pôle puisse assister à une réunion avec COGAT pour présenter les cargaisons humanitaires touchées par des refus d'entrée ou des retards de livraison dans la bande de Gaza. Le Pôle WASH a assisté à une réunion en Mars et d'autres groupes sont invités à y participer - le seul critère est que la personne participant doit représenter les intérêts du Pôle et non ceux de leur organisation.

• Oxfam GB travaille avec la société civile israélienne, dont GISHA - un centre juridique pour les questions de liberté de circulation. GISHA est en train d'élaborer un dossier contre COGAT afin de contester la légalité de l'interdiction imposée au matériel de reconstruction.
Les ONG qui souhaitent contester le rejet de leur aide humanitaire et obtenir une aide juridique peuvent contacter GISHA par l'intermédiaire du point central d’Oxfam GB (Eitan Reich, agent de la société civile, 972-2-6566234 / 5).


6. Première synthèse de l'évaluation du Pôle Logistique

• Le Pôle Logistique a fourni un résumé d’une page sur les premiers résultats de l'évaluation des trois premiers mois de réponse à la crise de Gaza, menée par Mercy Corps International et Oxfam GB. Plus de 20 ONG, agences des Nations Unies et donateurs y ont participé.

• L'une des principales questions soulevées par les personnes interrogées a été l'effort fait par le Pôle Logistique pour défendre auprès des autorités israéliennes l'entrée des cargaisons humanitaires dans Gaza. Les personnes interrogées ont exprimé leur frustration devant le manque de progrès dans l’obtention d'autorisations pour les marchandises d’aide humanitaire.

Comme les décisions de bloquer l'acheminement de fret humanitaire sont prises au plus haut niveau de l'administration et que le Pôle Logistique ne travaille qu’au niveau opérationnel, il est clair qu’il faudrait beaucoup plus d'engagement de la part du coordonnateur humanitaire et des responsables au plus haut niveau des Nations Unies pour obtenir un changement.

Source : http://www.logcluster.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Rapports

Même auteur

OCHA

Même date

21 avril 2009