Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2001 fois

Palestine -

Point sur la situation de Mohammad Othman au 18 novembre 2009

Par

57 jours après l’arrestation de Mohammad, les autorités israéliennes sont toujours dans l’incapacité de citer un seul soupçon ou allégation qui justifieraient sa détention.

Point sur la situation de Mohammad Othman au 18 novembre 2009

Dimanche 15 novembre, l’interdiction de visite des avocats de Mohammad a été levée et l’avocat peut maintenant à nouveau le rencontrer.

Lundi 16 novembre, une audience au centre d’interrogation de Kishon (Jalameh) a prolongé la détention de Mohammad de 8 jours supplémentaires. Cela fait maintenant 57 jours que Mohammad a été arrêté. A ce jour, aucune accusation n’a été présentée et le tribunal se contente de dire que la détention de Mohammad est nécessaire pour des investigations complémentaires.

Mardi 17 novembre, Addameer a interjeté appel pour contester la décision de la cour de prolonger la détention de Mohammad.

57 jours après l’arrestation de Mohammad, les autorités israéliennes sont toujours dans l’incapacité de citer un seul soupçon ou allégation qui justifieraient sa détention.

Pour Addameer et Stop the Wall, il est clair que l’arrestation de Mohammad est arbitraire et donc illégale selon le droit international en vigueur, en particulier le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Déclaration sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales universellement reconnus.

En termes de lobbying, nous nous efforçons maintenant d’assurer :

a) que des missions diplomatiques assistent à l’audience d’appel,
b) que les Etats européens suivent l’exemple du Royaume-Uni et portent l’affaire au niveau ministériel,
c) qu’une pression soit exercée sur la mission diplomatique US pour qu’elle rejoigne ensuite la position de l’Union Européenne,
d) qu’une pression spéciale soit exercée sur les Norvégiens pour qu’ils s’alignent sur la position de la Grande-Bretagne (porter l’affaire au niveau ministériel et participer à l’audience,
e) OMCT (Organisation Mondiale contre la Torture) : il serait formidable que les rapporteurs spéciaux de l’ONU concernés agissent.

Et ce serait formidable que vous puissiez nous aider…


Libérez Mohammad Othman, le premier prisonnier de conscience de Palestine ! (+ pétition à signer)
Par BDS Movement, ISM, 24 septembre 2009.

Source : Facebook

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même date

19 novembre 2009