Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 472 fois

Palestine -

Promotion du plan de compensation pour les réfugiés palestiniens

Par

L'Arabie saoudite, les Etats-Unis et Israël ont formulé un plan visant à résoudre la question en offrant des compensations aux réfugiés désireux de rester dans leur pays de résidence

L'Arabie saoudite, les Etats-Unis et Israël ont récemment tenu des négociations secrètes pour élaborer une nouvelle initiative diplomatico-financière visant à résoudre le problème des réfugiés palestiniens, en offrant une compensation à ceux qui sont prêts à rester dans leur pays de résidence.

Les négociations ont été menées par de hauts responsables américains et le secrétaire général du Conseil national de sécurité saoudien, le prince Bandar Ben Sultan, ambassadeur saoudien à Washington et de haut responsables israéliens.

Selon la nouvelle initiative, les réfugiés qui ont décidé de rester dans leur pays de résidence recevront une compensation financière. Ceux qui ont insisté sur l’obtention du droit au retour ne seront autorisés qu’à rentrer dans les territoires palestiniens. Leur retour sera coordonné avec l'Autorité Palestinienne, afin d'empêcher un afflux de réfugiés, et de graves problèmes économiques.

Dans le même temps, l'Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis, et les États-Unis financeront des projets destinés à améliorer la qualité de vie des réfugiés et à leur créer plus d'emplois. Le plan ambitieux nécessite des milliards de dollars de financement.

Le dirigeant libyen, Muammar Kadhafi, qui boycotte le sommet de la Ligue arabe à Riyad, devrait s'opposer au plan. Des dizaines de milliers de réfugiés palestiniens vivent en Libye, et Kadhafi pourrait menacer de les expulser si l'initiative était votée. La position de la Syrie sur la question n'est pas claire : à l'heure actuelle, le pays accueille actuellement plus de 200000 réfugiés palestiniens.


Le nouveau plan donne la priorité à l'aide aux 300000 réfugiés du Liban, dont la situation est qualifiée de "très mauvaise". La Jordanie, qui abrite le plus grand nombre de réfugiés, plus de 1,5 millions de réfugiés et plusieurs Emirats ont déjà accepté le p

Source : http://www.ynetnews.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réfugiés

Même date

28 décembre 2007