Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1787 fois

Jénine -

Protégés par l'armée, des colons israéliens reviennent dans la colonie d'Homesh, au nord de la Cisjordanie

Par

Des centaines de colons israéliens ont commencé lundi à revenir dans la colonie démolie d'Homesh, située au sud-ouest de Jénine, au nord de la Cisjordanie Occupée. Au moins 5.000 colons venant de l'ensemble des colonies de Cisjordanie sont attendus à Homesh, selon les médias israéliens.

Le chef du conseil local de Silat Adh-Dhahr, Salih Hantouli, a indiqué à notre journaliste que les Forces d'Occupation Israéliennes avaient intensifié leur présence dans le secteur et avaient fermé la route entre Naplouse et Jénine, empêchant de ce fait les Palestiniens de circuler sur cette route.

Il a ajouté que les forces israéliennes avaient interdit aux Palestiniens d'emprunter cette route parce que les colons l'utiliseraient pour se rendre dans la colonie.

Il a également dit que les colons avaient l'intention d'organiser un festival dans la colonie démolie et qu'ils demanderaient au gouvernement israélien de les autoriser à s'y installer, selon des sources israéliennes

Selon le 'Jerusalem Post', de nombreux jeunes colons sont arrivés lund matin à Homesh vêtus de T-Shirts où l'on pouvait lire : ""Homesh – le début".

Yedidia Lerner, qui a été évacué de Homesh pendant le désengagement en 2005, a indiqué à la radio de l'armée israélienne : "Nous montrons notre détermination. Nous ne partirons pas volontairement. Nous comprenons que c'est une lutte à long terme."

L'un des principaux organisateurs de la marche, Boaz Haetzni, a déclaré lundi à dit la radio de l'armée israélienne, selon le journal israélien "Haaretz" : "Il y a un noyau de 30 familles qui ont l'intention d'y vivre. Tous les autres viennent les encourager, les aider, faire la fête, et nous espérons qu'il y aura plus de de 5.000 personnes."

Le site Web du journal israélien "Yedioth Ahranoth" a signalé que les marcheurs étaient gardés par les soldats israéliens et la police des frontières et qu'ils portaient des sacs de couchage. Le premier groupe est entré dans Homesh vers la fin de la matinée et a installé un drapeau israélien sur un château d'eau.

Le quotient israélien "Haaretz" a indiqué que seuls 1.000 officiers de police et policiers des frontières ainsi que 500 soldats de l'armée avaient été déployés pour empêcher les colons de reconstruire l'ancienne colonie.

Le bloc de la paix israélien, Gush Shalom, accuse l'armée israélienne d'abandonner face à la violence des colons.

Le directeur de Peace Now (La Paix Maintenant), Yariv Oppenheimer, a accusé l'armée et les colons israéliens d'action illégale, selon Ynet. "C'est un scandale. Tout ce que qu'ils font est illégal. Il y a une loi qui déclare sans équivoque que le retour dans les secteurs évacués est interdit sans autorisation spéciale. Il n'y a aucune autorisation de ce genre." déclare Oppenheimer.

D'autre part, le chef du conseil local du village de Jaba, près d'Homesh, Ziad Alawna, a déclaré à Ma'an que les forces israéliennes avaient installé un certain nombre de blocs de ciment près du village.

Il a dit que l'armée israélienne avait l'intention d'installer un nouveau poste militaire dans le secteur. Il a ajouté que les citoyens du village étaient inquiets et qu'ils avaient peur que la construction de ce poste entrave leurs déplacements dans le secteur.

Il a ajouté que les bulldozers de l'armée israélienne avaient rasé les terres de l'ancienne colonie pour se préparer à la construction d'un camp militaire.


A lire également : "Histoires de la colonisation : l'ogre Homesh, cauchemar de Barqa (Naplouse)"

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jénine

Même sujet

Plan de Désengagement

Même auteur

Maan News

Même date

26 mars 2007