Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2363 fois

Palestine -

Quatre décisions racistes adoptées en 2010 par l’occupation contre les prisonniers

Par

Le ministère de détenus et des prisonniers libérés a révélé lundi 3/1 que les autorités de l’occupation israélienne ont approuvés, au cours de la dernière année, quatre décisions racistes très dangereuses contre le droit des prisonniers palestiniens, visant à harceler les détenus, les priver de leurs droits, leurs réalisations et menacer leurs situations et leur vie.

Le directeur de l'information dans le ministère, Riad Al-Ashkar a souligné que le Comité ministériel pour la législation dans l'entité sioniste a approuvé en première lecture en 2010, précisément au mois de mai, un projet de loi pour renforcer les sanctions sur les prisonniers palestiniens, lequel a été présenté par le membre de la Knesset et du parti Likoud Danny Danon et connu sous le nom de « loi Shalit », qui prive les prisonniers de visites, de l'éducation, l'introduction de livres et de journaux, de regarder la télévision, aggravant ainsi la politique de l'isolement contre prisonniers.

En août de la même année, les autorités de l’occupation ont annoncé une grave décision permet le transfert des détenus malades de l’hôpital de la prison Ramla vers les prisons centrales, qui est considérée comme une condamnation à mort de ces patients, dont le nombre atteint 35 prisonniers, parce que ces détenus souffrent de maladies graves comme le cancer, l’insuffisance rénale, le diabète, accident vasculaire cérébral et la paralysie, ainsi que d'autres. Ces malades nécessitent une surveillance constante, un traitement d’urgence et une nourriture spéciale, bien que ces choses ne sont pas entièrement disponibles dans l’hôpital de Ramla, mais il reste encore beaucoup mieux que de suivre dans les prisons, ce qui constitue une grave menace pour leur vie.

Al Ashkar a indiqué que le soi-disant Comité juridique allié à la Knesset a approuvé en Décembre de l'an dernier une décision qui empêche les prisonniers palestiniens pour rencontrer les avocats de la défense, pour une période de six mois au lieu de trois semaines comme cela avait été fait précédemment, sous prétextes sécuritaires vains. La décision a été présentée par le ministre de la Sécurité Intérieure sioniste Yitzhak Aheronfitch devant le Comité pour le persuader d'adopter cette loi injuste.

Cette loi, adoptée par l’occupation et à haut niveau pour la rendre légale, a pour objectif à fournir une couverture à la continuation des crimes et violations sionistes contre les prisonniers, et pour qu’ils ne soient pas démasqués.

Dans le même mois, l’occupation a décrété une autre décision en annulant toute réduction de la durée de détention des prisonniers palestiniens, laquelle est connue parmi les prisonniers (Al Menhali) et qui prive les prisonniers d'une réduction de peine de 21 jours de la durée de tout détenu qui a purgé un an, 35 jours pour celui qui a passé deux ans, 45 jours pour chaque détenu qui a passé plus de deux ans, et 75 jours pour ceux qui ont passé cinq ans.

Le ministère des prisonniers a appelé les organisations internationales des droits de l'homme à intervenir immédiatement pour enquêter sur ces violations et crimes commis contre les prisonniers palestiniens par les autorités occupantes israéliennes en violation très flagrante des lois, chartes et règles internationales et humanitaires, notamment la quatrième Convention de Genève, et de mettre la pression sur l’ennemi occupant pour arrêter ses pratiques criminelles contre les prisonniers, et de cesser à tromper la communauté internationale.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Info

Même date

3 janvier 2011