Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2126 fois

Gaza -

Quelques explications sur les premieres colonies évacuées

Par

Wisam Affifeh, Gaza

Les premières colonies qui seront évacuées sont celles de Morag, Kfar Darm et Nitsarim. L’évacuation de ces colonies permettra l’unification de la Bande de Gaza après sa division en cantons.

Après que le gouvernement israélien ait annoncé son approbation de la première étape de l’évacuation des premières colonies de la Bande de Gaza (Morag, Kfar Darom et Nitsarim), les Palestiniens entourés par les colonies attendent avec impatience le processus d’évacuation, après 38 ans d’occupation. La décision a été adoptée par une majorité de 17 votes contre cinq.

Selon cette décision, l’évacuation des colonies (Morag, Kfar Darom et Nitsarim) aura lieu le 17 de ce mois.



La colonie Kfar Darom, établie en 1970, se trouve dans la rue principale de Salah Eddin dans le sud de Deir El Balah et contrêle la rue principale qui relie la ville de Gaza avec la région du sud.

La surface d’habitation est de 50 dunum sur une superficie totale de 450 dunums. 200 colons (42 familles) habitent la colonie.

On y trouve une usine pour le conditionnement de légumes, des bureaux, un puit d’eau, une cour…

La colonie de Kfar Darom représente la mort pour les Palestiniens de la région.

Les soldats israéliens ont tué il y a quelques mois un Palestinien sous prétexte qu’il était proche de la colonie.

L’évacuation permettra finalement aux agriculteurs de Der El Balah et du village de Wadi El Salka d’aller dans leur terres sans préavis.



La colonie de Nitsarim, établie en 1972, divise la partie nord de la partie sud de la Bande de Gaza.
Elle se trouve à 1Km à l’est de la cête de la mer, à 4 Km de la rue principale et à 4 Km de la ville de Gaza.

La surface habitable est de 858 dunum sur une superficie totale de 2200 dunums. 41 familles habitent la colonie. Le nombre de colons a augmenté sous la règne de Netenyahou et Sharon.

On y trouve une résidence des unités spéciales israéliennes.

Dans les régions limitrophes de la colonie de Nitsarim, les terres agricoles sont exposées à des menaces et des attaques. Beaucoup de Palestiniens sont tombés martyrs dans la rue des martyrs près de Nitsarim.



La colonie de Morag se trouve dans la rue principale pres de la ville de Rafah et de Khan Younes.
Etablie en 1972, la colonie héberge entre 20 et 25 familles (150 colons).

On y trouve une station de transmission et un camp des forces militaires israéliennes.

La surface habitable est de 50 dunum sur une superficie totale de 1230 dunums.

La colonie a essayé à plusieurs reprise de confisquer de grandes surfaces de terres pour s’agrandir.



Depuis l’éclatement de la deuxième Intifada en septembre 2000, les colons ont intensifié leurs attaques contre les Palestiniens sous la protection de l’armé israélienne qui a intensifié sa présence dans les colonies et leurs alentours.

Les forces de l’occupation avaient imposé le couvre feu et la fermeture des territoires avait divisé la Bande de Gaza.





Source : http://www.pnn.ps/french/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Plan de Désengagement

Même auteur

PNN

Même date

10 août 2005